AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Linoa, sweet bloody doll

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Linoa, sweet bloody doll   Sam 18 Juil - 2:31

MASEN ; Linoa Drew
[img][/img]
201 ans
J'occupe très bien mes journées, merci !

Le chat (1)

«Viens, mon beau chat, sur mon coeur amoureux ;
Retiens les griffes de ta patte,
Et laisse-moi plonger dans tes beaux yeux,
Mêlés de métal et d'agate.

Lorsque mes doigts caressent à loisir
Ta tête et ton dos élastique,
Et que ma main s'enivre du plaisir
De palper ton corps électrique,

Je vois ma femme en esprit. Son regard,
Comme le tien, aimable bête
Profond et froid, coupe et fend comme un dard,

Et, des pieds jusques à la tête,
Un air subtil, un dangereux parfum
Nagent autour de son corps brun.
»


Baudelaire

BLACK BLOOD




I. Story left behind
      Date & Lieu de Naissance ; 5 novembre 1791
      Date & Lieu de Décès ; 17 décembre 1792

    Le 17 décembre 1794, Dresde.
    La nuit était noire et la neige tombait en ce soir de décembre. Les rues étaient désertes, le silence de plomb, entrecoupé seulement par quelques soupirs ou râles de clochards ou d'ivrognes qui traînaient dans le coin. Linoa frissonna, sans savoir pour autant si cela était dû au vent glacial qui s'était levé ou à un mauvais pressentiment. Et pourtant, dieu sait qu'elle savait qu'il ne fallait pas se promener la nuit seule. Moins encore à une heure si tardive. Les nerfs à vif, elle pressa le pas, tournant la tête de temps à autre pour vérifier qu'elle n'était pas suivie. Qu'est-ce qui l'avait amené à être aussi imprudente ? Une course urgente à faire, le genre de course qui exige d'être discrète et de ce fait, se promener de nuit quand bien même on risquait sa vie à chaque pas. Un bruit retentit, faisant sursauter la jeune femme qui lâcha son paquet. Elle pesta contre elle-même en se baissant pour le ramasser. Linoa se redressa en examinant le colis pour s'assurer qu'il n'était pas abîmé puis relevant les yeux, elle étouffa un cri. Un homme se tenait face à elle et posa aussitôt une main sur sa bouche avant de l'emmener dans une ruelle adjacente. Elle n'eut pas le temps de se débattre, ni même de tenter de comprendre ce qui lui arrivait. Il la plaqua contre le mur glacial, la sonnant légèrement. Et puis il y eut cette douleur. Fulgurante, déchirante. Elle ne put même pas crier. Il la laissa glisser contre le mur puis gésir à terre pour certainement la voir agoniser en souriant. Mais elle ne pensait pas que ce serait aussi douloureux de mourir.

    Et pour cause, elle n'était pas en train de mourir. Après une éternité de souffrance, Linoa se réveilla, affamée, assoiffée. Une voix résonna à ses oreilles. Lui, celui qui l'avait créée, engendrée était le terme exact, comme il le lui expliqua plus tard. Elle l'écouta à peine même si elle sentait qu'elle lui devait le respect, une sorte de reconnaissance. Quelque chose en elle, quelque chose de dérangeant et d'étranger rugissait au fond d'elle-même. Ils sortirent. Il neigeait encore, la nuit était calme, paisible au point de faire oublier à Linoa la rage qui la rongeait depuis son réveil. Elle se sentit presque redevenir elle-même. Et puis soudain, la bête en elle sembla se réveiller. Cette odeur enivrante... Elle fondit sur l'homme duquel elle émanait. Bien plus forte que n'importe quel être humain, elle le plaqua contre le mur le plus proche sans ménagement, lui arrachant un gémissement de douleur. Son regard croisa le sien : on y lisait la surprise, la peur, la terreur, la supplication. Un sourire malsain traversa son visage : elle se sentait si forte, si sure, pour une fois maître de son destin. Sans l'ombre d'une hésitation, elle planta ses crocs dans son cou. Le liquide chaud vint étancher sa soif, coulant dans sa gorge. Elle resserra son emprise sur l'homme, suçant le sang telle une bête affamée.
    Elle le repoussa soudainement, le laissant choir au sol comme une vulgaire poupée. Elle fixa l'homme qui gisait à terre, des gouttes de sang qui perlaient sur la neige, ses mains couvertes de ce même liquide rouge. Elle paniqua légèrement, semblant mesurer l'horreur de ce qu'elle avait fait. Pire : l'horreur de ce qu'elle était. Un monstre, voilà ce qu'elle était devenue. Un monstre condamné à une éternité d'existence, damnation éternelle et ô combien cruelle.


    Linoa soupira légèrement en sentant la main de Draven effleurer sa peau. Lentement, depuis son épaule jusqu'au creux de ses reins. Puis, alors qu'il remontait lentement le long de sa colonne vertébrale, elle tourna son visage vers le sien. Elle sourit légèrement alors que ses yeux se perdaient sur les traits de son amant. Il aurait pu la briser si facilement et pourtant ce vampire si cruel était fou amoureux de la petite poupée qu'était Linoa. Elle avait fait sien autant qu'il l'avait fait sienne. Avant lui, elle rejetait cette part sombre d'elle-même. Celle-là qui la rendait impulsive, la forçait à agir telle une bête, incapable de se contenir, de rester maître d'elle-même. Tout ce qui la répugnait tant au fond. Draven était cette bestialité incarnée et pourtant, il la rendait terriblement complète. Et elle, par on ne sait quel miracle, elle avait dompté cet ours.
    La belle se redressa, forçant son amant à se défaire de la contemplation de son corps pour ancrer ses yeux dans les siens. Elle lui sourit tendrement et l'embrassa, resserrant peu à peu son corps contre le sien...

    Un sourire mauvais se dessina sur les lèvres de Linoa alors qu'elle se saisissait d'une coupe où elle avait récolté un peu de sang. A ses pieds, gisait Némésis, épuisée. Quelle fille naïve, pathétique. Que croyait-elle au juste ? Qu'elles étaient amies ? Tout ça pour quoi ? Parce que la vampire l'avait bernée. Il avait suffit de quelques sourires et paroles bien placées, ni plus ni moins. Qu'est-ce qu'elle avait été facile à manipuler la pauvre choute ! Mais elle a eu tout le temps de ruminer son erreur, chaque jour que le bon dieu fait depuis six longs mois. Et son regard ne manque pas de marquer la surprise et la déception à chaque fois qu'elle croise le sien, quoiqu'il reflète de plus en plus la peur et l'appréhension. Quoi de plus jouissif que d'assister à sa décente aux Enfers ? Elle s'écarta avec un regard dédaigneux alors que la petite chose était secouée de sanglots. Ce qu'elle pouvait être faible !
    Alors qu'elle quittait la pièce, refermant la porte sur son esclave attitrée, un cri résonna dans une des pièces adjacentes. Si cela avait été possible, elle sait qu'un frisson aurait parcouru son corps à cet instant-là. Draven. Elle n'osait même pas imaginer ce qu'il pouvait fabriquer là-dedans. Elle le savait cruel mais à ce point. Elle se rapprocha de la porte puis hésita une seconde, la main posée sur la poignée. Un craquement sec se fit entendre, suivit par un léger râle. Linoa eut un mouvement de recul, révulsée rien que parce qu'elle imaginait. Elle s'éloigna rapidement, préférant rejoindre l'étage, attendre dans la chambre qu'il revienne, comme elle le faisait toujours. Attendre puis tenter de le raisonner un peu, même si rien ni personne n'y parviendra.


II. Secret words
    ▬ Linoa a gardé la cicatrice de sa morsure dans son cou. Elle ne la supporte pas et s'applique à la cacher en portant souvent des foulards noués autour de son cou.
    ▬ La vampire n'est matérialiste pour rien au monde. La seule chose qui reste immuable pour elle quand elle se projette dans le futur, c'est Draven.
    ▬ Elle ne comprend pas pourquoi Rebecca se montre distante depuis qu'ils ont investi la ville et s'est jurée de lui tirer les vers du nez.
    ▬ Elle ne supporte pas qu'on se moque d'elle, qu'on la prenne pour une idiote.
    ▬ Linoa incarne à la perfection la classe et l'élégance. Une véritable poupée de porcelaine qui pourtant peut vous tuer en moins d'une seconde et ce, sans ciller.
    ▬ Linoa jure très rarement et toujours en Allemand.


III. Open your mind
    Quelle est votre vision d'avril 1973 ?
      Ce qu'il faut d'abord savoir c'est que Linoa a bien failli perdre la vie au cours de la bataille d'avril 1973. Et cela, loin de la refroidir, a affirmé son caractère. La petite poupée si douce et adorable des Black Blood ose à présent s'affirmer, quitte à contredire ceux qui sont le plus proches d'elle, Becca par exemple. Avril 1973 a marqué l'apogée de leur clan et ce n'est pas pour lui déplaire. Loin de là ! Peut-être n'a-t-elle jamais cessé de croire qu'elle pouvait un jour devenir une princesse qui régnerait sur un royaume.


IV. What are you hiding?
    Pseudonyme/Prénom ; Léa
    Âge ; 20 ans
    Fille ou Garçon ; Fille
    Célébrité ; Leighton Meester
    Code du Règlement ; La frite, c'est la fête !
    Comment avez-vous découvert le forum ? Je suis Louise, pourrait-on supprimer mon compte d'ailleurs ? x3 Si c'est OK bien sûr ^^
    Avatar & images arrivent demain because ma connexion fait des siennes. La fiche n'est pas gégé donc je suis ouverte à toute modification =D


Dernière édition par Linoa D. Masen le Sam 18 Juil - 2:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Norman Fitzpatrick
Infréquentable non-négociable.
avatar

Féminin Nombre de messages : 611

Age : 28
Votre Prénom/Pseudo : Lee
Multi-Comptes : Léandre H. Altar

Nourriture : Toute chair tendre et odorante...
Humeur : Enragé!
Date d'inscription : 20/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 24 ans, ou 162, au choix
● Citation: On tient, on étreint la vie comme une maîtresse, on se fout de tout brûler pour une caresse...
● Relations:

MessageSujet: Re: Linoa, sweet bloody doll   Sam 18 Juil - 2:36

Rebienvenue! Smile

_______________________________



      @ melcappa


    Mais je sais qu'un jour elle viendra
    Alors je ne baisserai pas les bras.
    En attendant je fais les cent pas
    Et finis par me dire tout bas:
    « Laisse courir la rumeur... »

    La rumeur - Christophe Maé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Linoa, sweet bloody doll   Sam 18 Juil - 2:42

Merci =) Je suis pas à la seule à me coucher tard à ce que je vois Razz
Rah j'arrive pas à héberger mon avatar >_< Connexion de... !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Lisbeth B. O'Connor
Admin |A woman's face is her work of fiction.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2743

Age : 26
Votre Prénom/Pseudo : Margaux
Nourriture : Rhésus positif.
Humeur : A jouer à pile ou face.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 25 ans. En parait 17.
● Citation: When other little girls wanted to be ballet dancers I kind of wanted to be a vampire.
● Relations:

MessageSujet: Re: Linoa, sweet bloody doll   Sam 18 Juil - 2:44

Bienvenue.
Louise Stanford ?

_______________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prelude-to-dawn.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Linoa, sweet bloody doll   Sam 18 Juil - 13:09

Oui =)
Revenir en haut Aller en bas
Livia S. Hagebak
SWEET ADMIN | Take these broken wings and learn to fly.
avatar

Nombre de messages : 3641

Age : 34
Votre Prénom/Pseudo : Hélène.
Nourriture : Manger du daim, c'est manger sain.
Humeur : gotta a feeling that tonight's gonna be a good night.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 79 ans. En paraît 21, l'âge de son décès.
● Citation: Vous avez tort. J’entends les cris, je vois l’effroi, l’horreur, le sang, la mer, les fosses, les mitrailles. Je blâme. Est-ce ma faute enfin ?
● Relations:

MessageSujet: Re: Linoa, sweet bloody doll   Sam 18 Juil - 13:40

Reeeeeeeeeeeeee. <3 Je supprime le compte de Louise. Wink
Pour le perso, il faut attendre le retour de Maëva.

_______________________________



©️ collapsingnight
Living is easy with eyes closed, misunderstanding all you see. It's getting hard to be someone but it all works out. IT DOESN'T MATTER MUCH TO ME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://viva-vegas.forumsactifs.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Linoa, sweet bloody doll   Sam 18 Juil - 14:36

Merciiiiii cheers
Pas de problème. De toute façon, je crois que je vais refaire l'histoire. Elle est horriblement courte u_U
Revenir en haut Aller en bas
Alexander P. MacDraw

avatar

Masculin Nombre de messages : 921

Age : 30
Votre Prénom/Pseudo : Chris.
Nourriture : Si seulement ils étaient comestibles.
Humeur : Insatiable, jamais rassasié de la peau froide de son ennemie.
Date d'inscription : 06/12/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: vingt-cinq ans.
● Citation: Il y a une extase qui marque le sommet de la vie, et au-delà de laquelle la vie ne peut pas s'élever. Et le paradoxe de la vie est tel que cette extase vient lorsque l'on est le plus vivant, et elle consiste à oublier totalement que l'on est vivant.
● Relations:

MessageSujet: Re: Linoa, sweet bloody doll   Dim 19 Juil - 14:22

    Rebienvenue, alors Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Declan W. Bowden
Devil Admin | Not a Monster. Just a Villain.
avatar

Féminin Nombre de messages : 3882

Age : 29
Votre Prénom/Pseudo : Maëva
Nourriture : Humains.
Humeur : Indescriptible
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 247 ans
● Citation:
● Relations:

MessageSujet: Re: Linoa, sweet bloody doll   Mar 28 Juil - 0:22

Re. Smile désolée de ne pas avoir vu ca, c'est pas top en ce moment pour me connecter. Tu as ma bénédiction. C'est très bien écrit et tout. Smile

_______________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livia S. Hagebak
SWEET ADMIN | Take these broken wings and learn to fly.
avatar

Nombre de messages : 3641

Age : 34
Votre Prénom/Pseudo : Hélène.
Nourriture : Manger du daim, c'est manger sain.
Humeur : gotta a feeling that tonight's gonna be a good night.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 79 ans. En paraît 21, l'âge de son décès.
● Citation: Vous avez tort. J’entends les cris, je vois l’effroi, l’horreur, le sang, la mer, les fosses, les mitrailles. Je blâme. Est-ce ma faute enfin ?
● Relations:

MessageSujet: Re: Linoa, sweet bloody doll   Mar 28 Juil - 20:35

Puisque Maëva est ok, je valide.
Bon jeu. i'm in love with you

_______________________________



©️ collapsingnight
Living is easy with eyes closed, misunderstanding all you see. It's getting hard to be someone but it all works out. IT DOESN'T MATTER MUCH TO ME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://viva-vegas.forumsactifs.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Linoa, sweet bloody doll   Lun 10 Aoû - 3:33

Merci Maëva. Je pensais pas que tu validerais ma fiche extra courte >.<

Bon je fais ma fiche de relations etc demain. Là dodo !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Linoa, sweet bloody doll   

Revenir en haut Aller en bas
 
Linoa, sweet bloody doll
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRELUDE.TO.DAWN :: ▬ Anciens membres; présentations-
Sauter vers: