AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout n'est qu'illusion [a&d]

Aller en bas 
AuteurMessage
Declan W. Bowden
Devil Admin | Not a Monster. Just a Villain.
avatar

Féminin Nombre de messages : 3882

Age : 29
Votre Prénom/Pseudo : Maëva
Nourriture : Humains.
Humeur : Indescriptible
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 247 ans
● Citation:
● Relations:

MessageSujet: Tout n'est qu'illusion [a&d]   Mer 30 Juin - 16:38


On peut décréter et ressentir sa mort, sans attenter à sa vie.
La mort est un état d'âme.

- Marcel Jouhandeau


Les rares oiseaux qui piaillaient se turent à son passage. Ils pouvaient la sentir, la voir, et la craindre. La mort approchait. Telle une ombre se faufilant avec adresse entre les arbres décharnés. Ses yeux d’un noir parfait et brillant était clos. Elle n’en avait pas besoin pour avancer, ses sens étant bien plus développés que la moyenne. Declan marchait d’un pas lent pour son espèce, tête basse. Il ne savait plus depuis combien de temps il errait, ni depuis combien de temps il n’avait pas mangé. Le temps n’avait plus d’importance pour lui, Declan se fichait pas mal de la position du soleil. Il voulait juste mourir. Ou plutôt, il était déjà mort. Le chef déchu. Le déchet. Declan n’était rien. Il le sentait au fond de lui. La flamme s’était éteinte. La passion qui étreignait sa chair avait été meurtrie, piétinée et détruite. Ceci en même temps que sa fierté. Et même sa carrure, autrefois si flamboyante, semblait avoir perdu de sa superbe. Ses traits étaient tirés, en proie à une bataille intérieure. Tellement de questions lui tourmentaient l’esprit, telle des lames de poignard que l’on vous enfonce lentement dans le corps. Elles le torturaient et semblaient prendre un malin plaisir à l’assaillir de toute part, ne lui laissant aucun instant de répit.

Le ciel était gris mais pas orageux, incertain, comme l’était Declan sur son avenir. Comment avait-il pu en arriver à une telle situation ? Avait-il été si stupide ? Le vampire n’arrivait pas à savoir à quel moment exactement la situation lui avait échappé. Mais il se rendait compte petit à petit que tout était sa faute, et sa culpabilité grandissait. S’appuyant contre un arbre, Declan se laissa tomber au sol dans la terre meuble et humide. Il était las. Ouvrant enfin les yeux, le vampire fixa un point inexistant devant lui. Et soudain, une vague immense de colère le traversa comme une décharge électrique. Dévoilant ses dents blanches et aiguisées, Declan attaqua. Portant ses bras à sa propre bouche, il s’arracha la peau sans état d’âme, laissant des plaies béantes. C’était de la folie mais il continuait, ignorant la douleur fulgurante. Son propre sang battait à ses tempes, lui faisant presque tourner la tête. Et il mordit encore et encore, les mains, les avant bras, les bras. Ce qui était à porté recevait son propre venin. Il frémit légèrement lorsqu’il le sentit s’infiltrer dans chaque partie de son corps. C’était presque bon


Ce n’est que lorsqu’il sentit une présence non loin de lui que Declan releva la tête, le sang noir perlant à ses lèvres. Ses sourcils se froncèrent au dessus de ses yeux injectés de colère, ses deux billes noires. « Angus… » déclara t-il d’une voix froide. « Tu peux approcher. Je n’ai ni l’envie, ni la force de te tuer aujourd’hui. » Et c’était vrai. Declan ne pensait pas à tuer celui qui avait ruiné sa vie. Il l’aurait à la loyale de toute façon. Declan n’était pas Angus. Le vampire n’agissait pas en traite. Mais Angus n’avait vraisemblablement aucune morale. Et Declan n’avait rien vu. Il avait été aveuglé par tellement de choses ses derniers temps qu’il n’avait compris que trop tard ce qui se tramait au sein de son clan.

_______________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angus Gallaghan

avatar

Masculin Nombre de messages : 229

Age : 31
Votre Prénom/Pseudo : Alex
Nourriture : Blood
Humeur : Épouvantable...
Date d'inscription : 25/07/2009

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 222 ans
● Citation: La cruauté est le remède de l'orgueil blessé.
● Relations:

MessageSujet: Re: Tout n'est qu'illusion [a&d]   Sam 31 Juil - 3:05

Il était bon de régner en maître, d'occuper le poste de chef, de guide guerrier. Angus avait installé une autorité sur le camp. quand on le dit comme ça, ça n'a l'air de rien, juste d'une formalité, pourtant en pratique, ce fut bien difficile. Outre les sanguinaires montés contre lui après sa trahison, il devait faire face aux tentatives de renversement de ceux qui le pensaient faible. Heureusement, qu'il pouvait compter sur son meilleur ami, Norman pour l'épauler. Il comprenait maintenant, toute l'utilité d'avoir un bras droit et assimilait la nécessité qu'avait eu Declan à se choisir un guerrier fort et puissant comme Draven. Sans Fitzpatrick, Angus aurait été sauvagemment tué, ou banni, après avoir été détrôné. Etant intouchable et demeurant droit dans ses bottes, il s'était fait sa place au chaud. Cela lui avait pris du temps, mais il y était parvenu. Parvenu, si un adjectif pouvait le décrire, c'était bien celui-là ! Depuis longtemps, le black-blood ne faisait plus d'état d'âme et agissait de façon lâche et opportuniste. Sa prise de pouvoir avait été spectaculaire. Il s'était servi de l'arrivée de Makkapitew pour détrôner définitivement Declan et le destituer. Il avait pris sa place sans vergogne et sans sentiment, estiment que le vampire avait fait son temps. Mais le jeu avait été truqué. Gallaghan savait que le fondateur de leur race ne les avait pas oublié et qu'il gardait une main mise sur le clan. Il n'était que son pion, son sous-fifre... Il n'avait pas la liberté de mener à bien ses plans. A son grand dam, il se retrouvait chef, mais les pieds et les poings liés... Loin d'être pratique comme situation... surtout que ce n'était pas comme ça qu'il avait envisagé sa victoire. Et comme si le sort s'acharnait contre lui, contre sa réussite éphémère, voilà que Declan avait quitté le clan. Jamais, il n'avait imaginé une telle situation. L'ancien "héros" puisqu'il était considéré ainsi dans le groupe à moitié décimé, avait claqué la porte et était parti solitaire. Au début, Angus éprouva à son égard une haine destructrice. Il rêvait de le tuer, de lui faire encore plus mal que ce qu'il ne souffrait. Declan n'avait pas le droit de les laisser en plan, de LE laisser en plan ! Quelle lâcheté !

Il fut extrêmement déçu de le voir partir et fortement agacé par lui-même et sa réaction qu'il n'arrivait pas à expliquer, il se mit à le détester. Il voulait sa mort, il voulait que ce type, cet exemple de bravoure, ce buveur de sang déchu, cette ombre de malheur meure, qu'elle quitte ce monde pour toujours, pour que plus jamais il n'ait à le revoir. Mais à mesure que le temps avait passé, Angus avait compris que plus rien ne retenait Bowden chez les black-blood. Et dans un sens c'était si compréhensible. S'il avait fait tuer Draven pour le mettre en difficulté et pouvoir faire son coup d'état, Gallaghan n'avait pas du tout prévu l'arrivée de Makka... et la mort de la moitié du chef alors en place. La plainte terrible qu'il avait lancé lui résonnait aux oreilles. On ne pouvait même pas parler de cri d'outre tombe, tant il venait de loin. Autant de souffrance, de peine... c'était difficilement supportable. Et voilà que maintenant, le grand traître, le si parfait Angus, ce prédateur faux et hypocrite doutait et regrettait... Jadis, dans un passé lointain, il avait été humain. Il ne s'en souvenait même plus mais il avait eu un coeur, des sentiments. Aujourd'hui, seule sa cruauté avait survécu. Et elle se nourrissait du malheur des autres. Sauf que là, il était face à un sentiment nouveau... la pitié... non pire, le regret. Finalement, il prenait le calvaire de Declan pour difficile et sa réaction pour logique. Il se montrait de plus en plus intraitable avec tous ceux qui osaient se moquer de son ancien supérieur. Il le haïssait pour tout ce qu'il était mais l'admirait tellement. Il enviait ce courage, cette détermination, cette puissance naturelle. Maintenant qu'il avait perdu ce rival plus rien n'avait la même saveur. Il n'évait aucun contrôle, il accomplissait la volonté de l'Ancêtre, du plus fort. Mais dans son esprit en quête de pouvoir et de reconnaissance, il avait déjà planifié une nouvelle trahison. Il ne pouvait pas agir tout seul, il avait besoin d'aide, pour mettre en place un tel plan.

Alors il l'avait cherché. Declan étant devenu un ennemi public, il se cachait plutôt bien. Il avait été difficile de le retrouver et Angus commençait à désespérer. Pourtant, à force de rester aux aguets, il avait reconnu cette odeur fine, légère, cette odeur caractéristique de la mort. Bowden en était arrivé à sentir comme un cadavre en quête de terre pour se reposer. Il le suivit de loin, cherchant le meilleur moyen pour l'aborder. Il le craignait, il aurait été fou de ne pas se méfier et de se présenter comme ça, comme si de rien n'était. Il avait peur de ce guerrier qu'il avait détrôné, peur du fait de ne pas l'avoir sous son aile, dans son clan... peur de sa vengeance, de son désir de le tuer pour honorer la mémoire de Draven. Angus était effrayé à l'idée de croiser sa route. Il n'avait rien du chef, pour tout dire. Il passa plus d'une demie-heure à observer les environs et s'approcha doucement. Le vent n'était pas avec lui, du coup, le sanguinaire n'eut aucun mal à le détecter et à le reconnaître. Il l'interpella, prouvant ainsi qu'il n'avait pas oublié son odeur. Voilà qui était mauvais signe. Gallaghan sortit discrètement de sa cachette, aux aguets. Il s'attendait à tout, venant de lui. Il remarqua qu'il était blessé... qu'il s'était arraché la chair à coup de dents dans un instant de folie. En quelque sorte, Declan essayait de se tuer, de se donner la mort... s'il échouait lamentablement, cela avait un côté rassurant. Il s'affaiblissait tout seul, cet imbécile. C'était parfait ! Il avait une chance de le vaincre si un combat s'engageait.

Angus s'approcha. Il faisait un peu sombre à cause des nuages et il régnait un silence absolu, comme si la vie avait cessé de palpiter en présence des deux morts-vivants. Lui aussi avait changé physiquement. La pression et l'inquiétude avaient durci ses traits, autrefois doux et charmeur. Son regard bleu azur, glacé, semblait terni, l'éclat d'avant avait disparu. Sa musculature avait quelque peu changée pour grossir davantage. A force d'avoir à combattre, même un petit peu, son corps s'était adapté. Il toisa l'être qu'il avait désormais devant lui, avec ce mépris, allié fidèle qui lui ne l'avait pas quitté. Sa voix, plus posée et charismatique qu'à l'ordinaire, n'en avait pas moins perdu de sa méchanceté. Elle trancha l'air alors qu'il lui jeta un regard dédaigneux :


- Tu es encore plus pathétique et pitoyable que la dernière fois que je t'ai vu, Declan. A croire que même, en quête du répos éternel, tu es condamné à échouer de façon lamentable et à porter ta croix... Et quelle croix, regarde-moi ce ramassis de râclure... une dépouille, une coquille vide et vidée, qui en vient à se mutiler toute seule par désespoir. Tu me fais pitié, qu'attendstu donc pour t'achever ? Personne ne va te regretter, d'ailleurs tout le monde t'a déjà oublié, Declan. C'est comme si tu n'existais plus, pour personne.

C'était plus fort que lui, il avait ça dans le sang... la cruauté était devenu sa raison de vivre. Cependant dans son discours quelque chose sonnait faux, sans qu'il ne s'en aperçoive... s'il prétendait se moquer de son existence, pourquoi l'avait-il suivi ? Et pourquoi l'abordait-il maintenant sans se montrer menaçant ni engager les hostilités ? Il était trop lâche pour reconnaître qu'il avait besoin de Declan, beaucoup trop pour le reconnaître devant lui. Mais Bowden l'avait côtoyé depuis tellement d'années, qu'il le connaissait par coeur. Et il savait probablement déjà, pourquoi il était là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tout n'est qu'illusion [a&d]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stop tout !!!
» Tekilah...Pandawater plus tout frais
» Le bar à salade : Ici on parle de tout
» Panda peut-t'il bttre tout les dopeuls?
» bourrinators de tout poils.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRELUDE.TO.DAWN :: BABYLON AREAS. :: SHENANDOAH FOREST :: ▬ Sous Bois-
Sauter vers: