AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RALEIGH ♦ god, damned. - END

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: RALEIGH ♦ god, damned. - END   Dim 27 Déc - 3:14

TENNESSEE RALEIGH
avec Jackson Rathbone

AGE ;CENT.CINQUANTE.DEUX.ANS
OCCUPATION ; SIMPLE.VAMPIRE

GROUPE ;CRUSADERS



« Lay your head down child
I won't let the boogeyman come »



II. Secret words
un ♦️ La Dyslexie ; Il n'a jamais apprit à lire. Il n'a jamais prit le temps de le faire. Depuis qu'il est devenu vampire , il trouve le temps long , très long , trop long , il se cherche des occupations , la lecture fut la première chose qu'il entreprit de faire. Il à apprit il y a maintenant six ans. Il devient de plus en plus doué malgré le fait qu'il inverse de temps à autre certaines lettres. deux ♦️ La confiance ; Depuis cette fameuse bataille d' avril mille neuf cent septante trois , Tennessee a gagner une telle force morale , une telle force physique , tellement de chose lui sont passées par l'esprit , il a compris qui il était et pourquoi il était encore ici. Tennessee est enfin devenu quelqu'un le jour ou il décida de protéger sa véritable famille . trois ♦️ Paralysie ; Tennessee est né avec une légère paralysie au niveau de la lèvre supérieur du coté droite. Lorsqu'il souriait , seulement un coté de sa bouche fonctionnait , les autres musclesnétait comme mort. Il était très gêné par cette petite " balafre " . Etant vampire , il a compris que personne n'était parfait et que l'apparence physique n'était pas la chose la plus importante sur cette terre. Du coup , il sourit quatre ♦️ Rose ; Il a toujours eu une petite addiction pour les bonbons aromatisé à la rose , et cette addiction n'a pas changer , il aime toujours cette odeur même si tout ce qui arrive dans sa bouche ne se transforme en poussière cinq ♦️ Humour ; Ce qui le fait rire , se sont les petits malheurs non " mortel " des autres. Une chasse au pumas qui se serait finie en chasse aux chats , ect... Il aime rire , et maintenant , il est la pour rassurer les autres. six ♦️ Chenoa ; Il a été marié lors de sa vie de mortel. Une indienne qu'il a apprit à aimer , enfin il essaya de l'aimer . Elle lui donna un fils. Sa plus grande fierté. Un bonheur de courte durée. Une mort atroce , quelque chose qui ne devrait pas arrivé. Malgré la froideur de son cœur , il garde une place bien au chaud pour le fils qu'il a perdu bien trop tôt.♦️


Spoiler:
 


Dernière édition par tennessee raleigh* le Mar 29 Déc - 21:10, édité 35 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RALEIGH ♦ god, damned. - END   Dim 27 Déc - 3:15

[justify]I. STORY LEFT BEHIND
DATE & LIEU DE NAISSANCE





« My eyes are red and gold, the hair is standing straight up
This is not the way I pictured me »


    Toutes les histoires ont un début, toutes les histoires ont une fin. Cette histoire commença comme toutes les autres, un enfant, un nouveau né, un nourrisson, conçu par pur inadvertance. De son temps rien n'était réellement mis en oeuvre pour stopper les grossesses non désirées... Et il faisait partie de ces grossesses, mais ce n'était pas de sa faute. Du moins c'est ce qu'il se disait. J'avais beau rire, pleurer, essayer d'être moi même, je savais au fond de moi, qu'ils me détestaient, plutôt qu'il me détestait. Lui, celui qui m'avait créé en partie, mon père. Il ne voulait pas de moi, je n'avais jamais spécialement compris pourquoi. Peut être avais-je été donné à lui trop vite, peut être n'était-il pas fière de moi ? Il est vrai que je n'avais jamais réussi à devenir ce qu'il avait souhaité pour moi, mais un père ne devrait-il pas être fière de son fils quelque soit le chemin qu'il entreprend ? J'aurais tellement voulu lui dire, avant de disparaître, à quel point j’avais pu l’aimer, malgré le fait qu'il m'ait que rejeté durant toute ma vie humaine. Il avait passé la sienne à me haïr tandis que moi, je n'avais cessé de l'aimer.


GENEVRIA LESTER&STUART RALEIGH ONT LE PLAISIR DE VOUS ANNONCER LA NAISSANCE DE LEUR FILS ;
TENNESSEE STUART GEORGIE RALEIGH
♦️NE EN CE DIX JANVIER DE L'AN DIX HUIT CENT VIGT DEUX , DANS LE COMPTE DE SALEM , DANS L'ETAT D'OREGON , AUX ÉTATS UNIS D'AMERIQUE , Amen.
♦️DEUX KILOGRAMMES ET NEUF CENT SOIXANTE GRAMMES POUR QUARANTE HUIT CENTIMÈTRE DE LONGUEUR.
♦️QUE DIEU LE GARDE , LUI AINSI QUE SES PARENTS AINSI QUE SES SOEURS.
♦️QUE DIEU LE GARDE

    Pourquoi parler d’enfance, lorsque nous avons si peu de temps, vraiment eu le temps de connaître les joies de ces années. La solitude au quotidien, le délaissement permanent, les balafres a peine refermées qui se réouvrent. L'horreur de voir ses parents se détester. Je n'ai pas eu le temps d'être petit, j'avais bien trop à penser. Ce fut difficile, Mais j'étais tellement persuadé que si je faisais comme cela, il m'aurait accepté à ses côté. Je me souviens vaguement de l'image de ma vie lorsque que j'étais enfant. Des visages, des expressions des visages, ainsi que des voix. De la froideur de leur personne, et celle de leur cœur, lorsque moi j'en avait le plus besoin. Moi et mon cœur étions seuls, seuls dans une noirceur profonde, seuls comme deux ombres perdues entre la vie et la mort.



« I wander out where you can't see
Inside my shell, I wait and bleed »


icons by astryal@lj


Dernière édition par tennessee raleigh* le Mar 29 Déc - 2:06, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RALEIGH ♦ god, damned. - END   Dim 27 Déc - 3:15

DATE & LIEU DE DECES





« Pourquoi j’ai mal aux yeux ?
Tu vois clair pour la première fois. »


    Normale était la journée, normal en tous les cas, c'est ce que je pensais. Rien n'étais normal depuis ces dernières semaines de toutes façon , comment ma naïveté avait-elle pu prendre le dessus, un tel dessus sur toute raison ou intelligence. Rien n'allait plus depuis quelques semaines, depuis que nous l'avions perdu, il nous avait tous rapprochés, tous les trois. Il était ce qui nous faisait tenir, ce qui nous reliait, sans lui, aucun lien n'était permis, aucuns lien n'était plus. A vrai dire, plus rien n'était. Je me souviendrais toujours du temps glacial, de la noirceur du ciel et de ses nuages. On aurait dit que même les dieux n'avaient pas envie de se réjouir. J'étais parti à l'encontre de moi même, je savais que d'un côté je ne devais pas sortir, mais la forêt était mon domaine, elle m'appelait, me connaissait et je la connaissais, je l'avais toujours côtoyé. C'était la seule chose en qui je pouvais encore avoir confiance. Ce destin de vampire qui allait tombé sur moi, n'était peut être en réalité plus qu’un avantage qu'un inconvénient. Tout était noir, tout devenait sombre, tout devenait monstrueux. Et la forêt, de plus en plus silencieuse, elle n'allait pas bien, elle souffrait intérieurement, il se passait quelque chose. Et la forêt n'aimait pas cela. Le silence, aussi lourd et nouveau qu'il était, commençait à prendre bien trop de place. Je connaissais tous les bruits, je connaissais tous les sons qui seraient sortis de cette masse de végétation, ce silence m'était inconnu, je m'approchai sans vraiment être méfiant, qu'est-ce qui aurait pu m'arriver ? J'avais déjà combattu ours, loups et toutes sortes d'animaux aussi dangereux les uns que les autres. Je saisis avec conviction le pistolet chargé qui tombait lourdement sur mon épaule droite. Le vent souffla d'un seul coup, les branches se fracassèrent les unes contre les autres, les feuilles se détachèrent pour virevolter en rond violemment avant de tomber d'un trait. Il faisait froid, noir...Et une lueur en or s'approchait de moi. Je fronçais les yeux, elle se dédoubla. C’était deux yeux, en or. Je m'étais arrêté pour les regarder. Un homme jeune, mais dont le sourire était tellement maléfique ! Me regardait avec attention. Je ne comprenais rien, je n'avais pas eu le temps de comprendre ni de me pauser des questions. Un saut, un cri, une douleur, légère au début, si forte à la fin, une lourdeur au niveau des bras, des jambes, mal de tête, la douleur s'intensifie, les yeux lâchent, tout tourne, je sombre , je suis mort.



Et j'ai mal
Mal à en crever
J'ai besoin d'espace
Je me sens étouffer

Je suis sale
Seul et décidé
J'ai besoin d'espace
Je peux plus respirer ...


    « « Le réel était rouge, et il avait alors l’impression d’être sciée en deux, renversé par n’importe qu’elle chose, tabassée par un homme fort, jeté dans de l’acide – tout cela simultanément. La réalité, c’était sentir son corps se tordre dans tous les sens, alors que la douleur l’empêchait de bouger. La réalité c’était savoir qu’il y avait quelque chose de plus important que celle litanie de supplice et de ne pas réussir à ne pas se souvenir de quoi il s’agissait. La réalité était survenue si vite. Si ça n’avait tenu que à lui, il ne se serait pas battu longtemps .Malheureusement, la noirceur était telle que il n’arrivait déjà plus à distinguer le moindre détail. Rien ne semblait réel. S’accrocher en était d’autant plus compliqué, Il repoussa le voila sombre, presque par réflexe, il n’essaya pas de la soulever. Il résistait, il l’empêchait de le broyer entièrement. Il n’était pas Atlas, toutefois, et il pesait aussi lourd qu’une planète. Il ne pouvait pas s’en débarrasser ; Il pouvait juste ne pas baisser les armes. L’histoire de son existence, en quelque sorte. Il n’avait jamais eu la force de gérer les choses qui échappaient à son contrôle, celle d’attaquer ou de fuir ses ennemis. Celle d’éviter la douleur. Faible Humain, il n’avait toujours su que continuer. Endurer. Survivre.

    Cela avait suffit, jusqu'à maintenant. Il faudrait que cela suffise aujourd’hui également, Il allait résister en attendant qu’on lui vienne en aide… »
    »


Dernière édition par tennessee raleigh* le Mar 29 Déc - 2:07, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RALEIGH ♦ god, damned. - END   Dim 27 Déc - 3:16

III. OPEN OUR MIND
QUELLE EST VOTRE VISION D'AVRIL 1973

icons by meganlovesjared@lj




« REACH OUT AND TOUCH FAITH »


    Nous nous sommes fait détruire, tous. Notre famille a perdu de ses membres, notre famille a perdu de ses piliers. Nous n'avions rien demandé, je me souviens que ce que nous avions fait, ce que nous avions voulu, seulement protéger le territoire des humains, qu'ils partageaient sans problème avec nous. Notre pacte, notre traité fonctionnait, mais il ne plaisait pas à certains. Je regrette de ne m'être battu plus violemment, je regrette de ne m'être battu plus courageusement. Je me rappelle parfaitement du mal de cœur que j'ai pu ressentir lorsque j'ai du lever la main, tordre les têtes, détruire de mes congénères, dans un sens de mes frères de sang. Ils n'est pas facile pour un vampire végétarien, il n'est pas facile pour moi, de me battre, contre quelqu'un , aussi enragé soit-il . Je me souviens parfaitement de cette sortie , de ce combat , de cet anéantissement , Le combat avait vraiment commencé , c'étais la pagaille dans tous les camps , tout le monde avait en tête de protéger son camp , mais aussi de conserver son territoire , pourquoi aurions-nous du leur céder le nôtre ? Notre vie ? Notre famille , car notre territoire était bel et bien notre famille , nous y étions installé nous y avions vécut des choses. Je me souviens qu'a l'instant même ou je me suis fait attaquer pour la première fois , la rencontre avec Blodwyn me revins à l'esprit , nos échangent de regards , notre leur communes dans nos propres yeux. Les aigreurs , impossible ,mais tellement réelles que j'avais pu ressentir lorsque j'avais pu apercevoir ses formes humaines à travers son pelage de loup. Elle avait changé complètement la vision que j'avais pu me faire des loups. J'avais compris que malgré les différences , les différences de races , la différence d'odeur aussi , il était totalement possible de tous coexister ensemble. Il était possible de tous habiter sur la même terre , sur la même planète. Mais ce n'étais pas le cas de eux , les autres , ils nous attaquaient de tous les côtés , chacun pour sois était leur mot d'ordre. Ils n'avaient aucunes règles , mise à pat , la règle de tous nous éliminer. C'était tellement affreux à voir. Je n'avais jamais vécu de scène , je savais que cette journée allait se terminer en massacre , un massacre qui me hanterais jusqu'à mon dernier souffle ou plutôt jusqu'à mon dernier geste. J'avais beau de plus avoir de cœur , tous les membres de mon clan eurent la " chance " de pouvoir apercevoir la tristesse et la honte qui se percevait sur mon visage ; La tristesse de devoir ce battre , la honte de devoir se battre contre quelqu'un de la même race que moi.


La guerre, ce n'est pas l'acceptation du risque. Ce n'est pas l'acceptation du combat. C'est à certaines heures, pour le combattant, l'acceptation pure et simple de la mort.


    Je les voyais tomber autours de moi. J'avais vu le visage de Vilde se déchirer lorsque celui de Pernille se cracha contre le sol. La souffrance qu'elle avait pu ressentir lorsqu'elle avait vu son amie morte sur le sol. Son visage se déchira plus lorsque les yeux vident de Pernille retrouvèrent ceux de Aaron , lui aussi , mort au combat , pour la protéger. Une terrible brûlure s'installa dans moi , la même brûlure , atroce , mais la même brûlure que lors de ma transformation. Elle passa dans toutes les parties de mon corps , mes pieds , mes jambes , mon ventre , mon torse , mes bras , mes épaules , ma gorge , ma tête pour finir dans le fond de ma bouche . Cette brûlure se transforma en grognement aussi puissant avait-il pu être , tellement effrayant. Je n'étais plus le même , j'avais changer , pour de bon et pour toujours. Je n'eus plus aucun scrupule à me débarrasser de mes ennemis , je devais rejoindre Vilde et pour cela tout ce qui pouvait se trouver sur mon chemin allait finir en pièce. J'étais debout , la pluie m'avait atteint , je tremblais , je grognais , j'étais dans une colère monstre , j'aurais fais n'importe quoi pour sauver ce qu'il restait de mon clan . La violence n'étais pas ma solution , mais elle l'étais à présent , je n'étais plus Tennessee Raleigh , j'étais Tennessee Raleigh le protecteur , le combattant. Suite à la mort de mes congénères , je savais que de nouvelle fonction devait m'être imposée , j'étais prêt à les recevoir , et j'allais bien le prouver. Je grognais , personne ne m'avais encore vu comme cela , j'étais un vampire à abattre , j'étais un poids lourd. Tous ses visages qui tombaient par terre dans les flaques , tout cela ne m'atteignait plus , ma survie , la survie de ma famille était bien plus important , rester en vie , vivre , survivre. Je regardais Vilde avec le regard le plus sincère que j'avais jamais eu. Je la soutenais , elle avait compris , je lui fis un signe de la tête , elle repris ses esprits . J'étais prêt , prêt à combattre , prêt à gagner , à mourir si il le faillais. Tout ce déroula à une extrême vitesse , je me débattais , je me battais , je donnais des coups , je donnais des coups de dents , j'étais remplis de sang , du sang souillé , j'étais remplis du sang de victoire... Enfin c'est ce que je croyais. J'étais perdu dans ma haine , dans mes combats lorsque je me suis arrêté d'un coup. Je regardais autours de moi , c'étais impossible , nous étions en sous nombre , nous nous faisions massacrer. Il fallait arrêter ce massacre , il fallait que je l'admette... nous avions perdu... Je , j'avais faillis à ma tâche . La guerre , du moins pour le moment , avait été gagnée par nos ennemis.

    QUELLE EST VOTRE VISION ACTUELLE

    Je me souviens que nous n'avons pas réellement réfléchis lorsque nous avons du partir de notre abris , nous ne voulions plus de perte dans notre famille , il y en avait déjà eu bien assez. Nous voulions un peu nous reposer , mais nous ne nous étions pas soumis. Depuis ce jour , je m'entraine , je donne le meilleur de moi même pour que un jour , l'ordre puisse régner dans Babylon , pour que un jour nous anciens Ragnarök puissions revenir dans notre territoire , pour que un jour nous puissions vivre ensemble tous dans un monde unis , avec comme souvenir , d'avoir vaincus nos oppresseurs.


Dernière édition par tennessee raleigh* le Mer 30 Déc - 0:28, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Livia S. Hagebak
SWEET ADMIN | Take these broken wings and learn to fly.
avatar

Nombre de messages : 3641

Age : 34
Votre Prénom/Pseudo : Hélène.
Nourriture : Manger du daim, c'est manger sain.
Humeur : gotta a feeling that tonight's gonna be a good night.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 79 ans. En paraît 21, l'âge de son décès.
● Citation: Vous avez tort. J’entends les cris, je vois l’effroi, l’horreur, le sang, la mer, les fosses, les mitrailles. Je blâme. Est-ce ma faute enfin ?
● Relations:

MessageSujet: Re: RALEIGH ♦ god, damned. - END   Dim 27 Déc - 15:21

Re du coup.
Le code est bon. La fiche est merveilleusement débutée pour le moment.
Bon courage pour la suite. Wink

_______________________________



©️ collapsingnight
Living is easy with eyes closed, misunderstanding all you see. It's getting hard to be someone but it all works out. IT DOESN'T MATTER MUCH TO ME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://viva-vegas.forumsactifs.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RALEIGH ♦ god, damned. - END   Dim 27 Déc - 15:38

    Merci Beaucoup .
    Si elle est merveilleusement bien commencée j'èspère qu'elle le sera autant pour la suite.
    J'aurais terminée ce soir Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lisbeth B. O'Connor
Admin |A woman's face is her work of fiction.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2743

Age : 26
Votre Prénom/Pseudo : Margaux
Nourriture : Rhésus positif.
Humeur : A jouer à pile ou face.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 25 ans. En parait 17.
● Citation: When other little girls wanted to be ballet dancers I kind of wanted to be a vampire.
● Relations:

MessageSujet: Re: RALEIGH ♦ god, damned. - END   Dim 27 Déc - 17:12

Bienvenue parmi nous pour de bon cette fois, j'espère !
Bonne chance pour ta fiche, j'adore la présentation !

_______________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prelude-to-dawn.forumactif.org
Blodwyn V. Graham

HOWL I held it in but now it seems you've set it running free

avatar

Féminin Nombre de messages : 168

Age : 28
Votre Prénom/Pseudo : PURPLE RAIN
Nourriture : gibier.
Humeur : hantée.
Date d'inscription : 27/10/2009

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 24 ans
● Citation: Le monde lèvera les yeux et criera « Sauvez-nous ! », et dans un murmure je dirais « Non. »
● Relations:

MessageSujet: Re: RALEIGH ♦ god, damned. - END   Dim 27 Déc - 20:41

Très bon choix d'avatar j'ai envie de dire i'm in love with you
Bienvenue sur le forum, bonne chance pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RALEIGH ♦ god, damned. - END   Mar 29 Déc - 6:07

    Je crois avoir terminé.
    J'attends vos avis. J'avoue que ma fiche n'est pas magnifique.
    Si il y a le moindre changement à faire , je le ferais avec plaisir Smile
    J'aime beaucoup ce personnage et je ferais n'importe quoi pour le rendre meilleur Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lisbeth B. O'Connor
Admin |A woman's face is her work of fiction.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2743

Age : 26
Votre Prénom/Pseudo : Margaux
Nourriture : Rhésus positif.
Humeur : A jouer à pile ou face.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 25 ans. En parait 17.
● Citation: When other little girls wanted to be ballet dancers I kind of wanted to be a vampire.
● Relations:

MessageSujet: Re: RALEIGH ♦ god, damned. - END   Mar 29 Déc - 16:17

Pas de soucis, tu es dans le groupe de Nepy, c'est elle qui s'occupera de ta fiche dès qu'elle le pourra Smile
On fait au plus vite Smile

_______________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prelude-to-dawn.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RALEIGH ♦ god, damned. - END   Mar 29 Déc - 22:55

Okay , Pas de soucis
Revenir en haut Aller en bas
Livia S. Hagebak
SWEET ADMIN | Take these broken wings and learn to fly.
avatar

Nombre de messages : 3641

Age : 34
Votre Prénom/Pseudo : Hélène.
Nourriture : Manger du daim, c'est manger sain.
Humeur : gotta a feeling that tonight's gonna be a good night.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 79 ans. En paraît 21, l'âge de son décès.
● Citation: Vous avez tort. J’entends les cris, je vois l’effroi, l’horreur, le sang, la mer, les fosses, les mitrailles. Je blâme. Est-ce ma faute enfin ?
● Relations:

MessageSujet: Re: RALEIGH ♦ god, damned. - END   Mer 30 Déc - 19:50

La fiche est plutôt bonne. Tu as parfaitement saisi le caractère de Tennessee.
Toutefois, il y a une autre personne qui veut ce rôle. J'attends d'avoir de ses nouvelles. A défaut, je te validerai. Wink

_______________________________



©️ collapsingnight
Living is easy with eyes closed, misunderstanding all you see. It's getting hard to be someone but it all works out. IT DOESN'T MATTER MUCH TO ME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://viva-vegas.forumsactifs.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RALEIGH ♦ god, damned. - END   Jeu 31 Déc - 1:16

Ok , j'attendrais alors Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RALEIGH ♦ god, damned. - END   Dim 3 Jan - 16:53

Sans vouloir me faire tapper dessus , je voulais savoir si vous aviez des nouvelles ?
Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Livia S. Hagebak
SWEET ADMIN | Take these broken wings and learn to fly.
avatar

Nombre de messages : 3641

Age : 34
Votre Prénom/Pseudo : Hélène.
Nourriture : Manger du daim, c'est manger sain.
Humeur : gotta a feeling that tonight's gonna be a good night.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 79 ans. En paraît 21, l'âge de son décès.
● Citation: Vous avez tort. J’entends les cris, je vois l’effroi, l’horreur, le sang, la mer, les fosses, les mitrailles. Je blâme. Est-ce ma faute enfin ?
● Relations:

MessageSujet: Re: RALEIGH ♦ god, damned. - END   Dim 3 Jan - 17:00

Laughing J'vais te frapper dis donc.
Non, pas de nouvelle, j'allais souhaiter la bonne année dans le flood avant de te valider.

Bon jeu. Wink

_______________________________



©️ collapsingnight
Living is easy with eyes closed, misunderstanding all you see. It's getting hard to be someone but it all works out. IT DOESN'T MATTER MUCH TO ME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://viva-vegas.forumsactifs.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RALEIGH ♦ god, damned. - END   Dim 3 Jan - 17:01

HO OUIIIIII.
MERCI
Tu as été plus rapide que moi j'allais justement te le demander Very Happy
MERCI ENCORE
( Bonne année aussi Very Happy)


Dernière édition par Tennessee Raleigh le Dim 3 Jan - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Livia S. Hagebak
SWEET ADMIN | Take these broken wings and learn to fly.
avatar

Nombre de messages : 3641

Age : 34
Votre Prénom/Pseudo : Hélène.
Nourriture : Manger du daim, c'est manger sain.
Humeur : gotta a feeling that tonight's gonna be a good night.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 79 ans. En paraît 21, l'âge de son décès.
● Citation: Vous avez tort. J’entends les cris, je vois l’effroi, l’horreur, le sang, la mer, les fosses, les mitrailles. Je blâme. Est-ce ma faute enfin ?
● Relations:

MessageSujet: Re: RALEIGH ♦ god, damned. - END   Dim 3 Jan - 17:02

Laughing Bananier à toi aussi.
Par contre, j'ai changé ton pseudo en retirant l'astérix. Wink

_______________________________



©️ collapsingnight
Living is easy with eyes closed, misunderstanding all you see. It's getting hard to be someone but it all works out. IT DOESN'T MATTER MUCH TO ME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://viva-vegas.forumsactifs.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RALEIGH ♦ god, damned. - END   

Revenir en haut Aller en bas
 
RALEIGH ♦ god, damned. - END
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» News Games Workshop 2014/2015
» MORDHEIM - CITY OF THE DAMNED
» [Jeu PC] Mordheim city of the damned.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRELUDE.TO.DAWN :: ▬ Anciens membres; présentations-
Sauter vers: