AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 sidney; i don't know what i want

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: sidney; i don't know what i want   Sam 5 Déc - 13:13

BRANCATO; Sidney Deaven Ulric
20 ans
se terre dans la fôret

« You got it
Some kind of magic
Hypnotic
You're leaving me breathless
I hate this
You're not the one I believe in
With God as my witness »

PARANOID RECUMBENT

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sidney; i don't know what i want   Sam 5 Déc - 13:13

I. Story left behind
      Date & Lieu de Naissance ; Le 24 Mars 1954


    Le bruit sourd du vent venait battre à ses tempes, faisant gonfler son manteau qui n'était déjà pas bien épais. Quelle idée de se balader par un temps pareil ? En avril, ne te découvre pas d'un fil. Un proverbe bien vrai à Babylon, petite bourgade de montagne que Sid détestait tant. Il était né dans ce village, avait grandi dans ce village, connaissait tout le monde, tout les recoins mais avait toujours voulu en partir. Non pas que la vie soit vraiment désagréable, mais Sidney aspirait à plus d'espace. Connaître tout le monde dans le village commençait à le lasser. Surtout quand tout le monde vous connaissait aussi, et que la réputation du père violent et alcoolique vous précédait également.

    Sidney Brancato, beau jeune homme de dix-neuf ans, marchait d'un pas vif et assuré, les mains profondément enfoncées dans ses poches. Une énième dispute avec son père alors que ce dernier était imbibé de wisky l'avait poussé à sortir pour se réfugier dans sa cachette, et ce malgré la météo plus que défavorable. La pluie se fit encore plus violente et Sid accéléra le pas, s'enfonçant un peu plus dans la végétation dense de la fôret de Babylon. Il savait parfaitement où il allait et n'avait pas besoin de regarder où il mettait les pieds, la fôret était la même depuis son enfance, un peu plus touffue certes, mais il connaissait l'emplacement exacte de chaque racine, chaque arbre. Un chemin tracé secrètement à travers les broussailles jusqu'à son repère. Une cabane qu'il avait construit durant son enfance, amassant chaque jour des matériaux afin de l'élaborer. Au fil du temps, il lui avait apporté des améliorations et elle était devenue sa deuxième maison, tenant en équilibre précaire sur les branches d'un immense chêne.

    Se hissant sur l'échelle tout en bois et cordes, Sid retrouva cette odeur particulière lorsqu'il déboucha dans l'endroit. Des affaires étaient entassées dans un coin et une couchette de fortune s'étalait sur presque toute la surface. Combien de fois avait-il découché pour venir ici ? Peut être des centaines de fois, au grand damn de sa mère qui s'inquiètait chaque fois un peu plus. Cette mère qu'il aimait tant mais qu'il ne supportait plus de ne pas voir réagir. Il aurait tant aimé qu'elle mette un terme à cette mascarade, qu'ils partent tous les deux très loins pour une meilleure vie. Mais son amour pour cet ivrogne était tel qu'elle fermait les yeux à chaque fois, et priait même Sid d'être conciliant avec lui.

    Il soupira, secouant légèrement la tête afin d'éclaircir son esprit embrouillé. Sid avait le don de s'emmêler les pinceaux avec ses sentiments, et ce n'était pas toujours facile pour lui de savoir ce qu'il voulait vraiment, oscillant chaque fois en diverses positions. Quelques unes restaient majeures mais le reste formait un méli-mélo incroyable, tel un sac de noeud. Et Sid s'accouda sur le rebord d'une des petites ouvertures qu'il avait laissé dans la structure en bois, laissant son regard se perdre sur l'horizon. Vaste mot pour désigner les arbustes et la fôret dense qui l'empèchaient de voir à plus de quinze mètres devant lui. Encore un soupir, et un mouvement fugace attira son oeil sur la droite. Une forme se détachait petit à petit entre les feuillets, avançant d'un pas haché, visiblement perdu, mais Sidney ne pouvait distinguer grand chose sous le filet de pluie abondant qui perçait le feuillage. Jusqu'à ce que la personne s'affale à terre après avoir trébuché sur une racine, sa silhouette se fit plus nette.

    « Ginger? » appela Sid d'une voix forte, pas vraiment sûr de lui, mais la jeune fille ne bougea pas, après tout, le bruit du tonnerre le couvrait, et il se décida à aller voir de lui-même. Arrivé près d'elle, il remarqua qu'elle était face contre terre, tramblant comme une feuille et l'appela à nouveau en s'agenouillant près d'elle. C'était bien Ginger, cette fille qui le méprisait en permanence, ne lui accordant des regards que lorsqu'elle avait une remarque acerbe à lui faire. Ils n'avaient jamais été proches, mais à présent, elle semblait mal en point et Sidney eu peur pour elle. Qu'avait-elle ? Sid la força à se retourner et leurs regards se croisèrent. Elle était terrorisé et lorsqu'un coup de tonnerre éclata, elle frémit de plus belle.

    « Ginger, calme-toi. » lui ordonna t-il en la soulevant, lui intimant de s'appuyer sur lui, ce qu'elle fit sans rechigner. Il la traina sur quelques mètres l'entrainant à l'abri sous la cabane. S'appuyant contre l'immense tronc du chêne centenaire, Sidney souffla un moment en resserrant sont étreinte autour du corps frêle et grelottant de Ginger. Il valait mieux qu'il la fasse monter à l'intérieur de sa cahette secrète, il avait quelques affaires dedans et au moins, elle pourrait s'allonger. Le plancher de bois était toujours plus confortable que le sol boueux.

    « Il va falloir que tu montes » lui dit-il en lui indiquant l'échelle de fortune. « On ne peut pas rester dehors. C'est mon endroit secret, j'ai de quoi te sécher à l'intérieur. C'est pas le grand luxe mais au moins, on sera à l'abri en attendant que l'orage passe » Elle acquiesça et commença à grimper sans hésitation, Sid prit ça pour une bonne chose même s'il s'inquiètait de son état. En temps normal, il ne serait jamais soucié d'elle. Ginger était une vraie peste, bien connu à Babylon pour ses frasques mais elle semblait perdue et totalement ailleurs, Sid ne pouvait la laisser dans sa merde. Il était bon, peut être même trop. Mais il ne voulait finir comme son père, rongé par l'alcool et la colère, le mal en personne. La colère, il l'avait déjà, contre son père d'ailleurs mais ne l'exprimait pas. Sidney avait beaucoup de mal à mettre des mots sur ses émotions et préférait souvent s'isoler pour ruminer dans son coin en se changeant les idées. Chaque émotion s'entassait en lui comme une pile de linge, jusqu'à ce qu'elle soit trop énorme pour tenir toute seule et qu'elle s'effondre. Avec Sidney, c'était l'explosion assurée. Et mieux valait ne pas faire les frais de sa mauvaise humeur.

    Montant à la suite de Ginger, Sid la retrouva recroquevillée dans un coin de la cabane. Elle tremblait de plus belle et il ne savait quoi faire pour qu'elle lui décroche un mot, elle qui d'habitude ne se gênait pas pour exposer ses pensées semblait être plongé dans un profond mutisme. Sidney entreprit de se sécher, enlevant sa chemise trempée avant d'attraper l'une des couvertures qu'il avait pris soin de ranger dans sa cachette. Le jeune homme avait amassé bon nombre d'affaires dans ce petit abri en bois au fil des années, et au fil de ses fugues lorsque son père lui sortait par les yeux. C'était son refuge et personne n'était venu ici. Aujourd'hui, Ginger était ici. Il lui tendit une autre couverture mais elle ne le regarda pas et Sidney s'approcha pour lui mettre autour des épaules de manière à la réchauffer.

    « Tu devrais te déshabiller pour mieux te sécher. »
    « Tu m'emmerdes, Brancato. » lâcha t-elle d'un seul coup en relevant la tête, leurs regards se croisant. Un petit sourire narquois se dessina aux coins des lèvres du blond.
    « C'est bien, on progresse. » répliqua t-il, taquin. Il ne savait même pas pourquoi il se montrait si gentil avec cette fille odieuse. Cela dit, Sidney n'était pas du genre à mener la vie dure aux gens, la sienne l'était déjà assez comme ça. Ginger le fusilla du regard, visiblement plus encline à interagir avec son interlocuteur.
    « Tu vas me dire ce qui s'est passé maintenant ? » reprit-il d'une voix plus assurée et sérieuse. « T'es couverte de boue, tes vêtements sont déchirés et tu trembles. Je vois bien que tu as peur et je doute qu'un simple joint ai pu te faire ça. » Sid était curieux, quelque chose s'était tramé non loin de là, il ne savait pas quoi mais il sentait que cela n'était pas anodin. Il se rapprocha de la jeune femme alors qu'un éclair zébrait le ciel et qu'elle resserrait la couverture sur elle. Alors qu'il passait son bras autour de ses épaules pour la serrer contre lui, lentement, les larmes coulèrent sur les joues de Ginger, traçant des sillons salés sur son visage creusé par la fatigue. Elle se blottit un peu plus contre lui, enfouissant son nez dans son cou. Et ils restèrent ainsi de longues minutes, qui lui semblèrent des heures, jusqu'à ce qu'une tête se dessine dans l'embrasure de la trappe. Le visage dur et aussi blanc que la neige qui avait recouvert Babylon quelques mois plus tôt.

    « Venez avec moi, il faut partir. Et ne m'obligez pas à vous forcer. Si vous voulez mourir, bien à vous »


Dernière édition par Sidney Brancato le Sam 5 Déc - 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sidney; i don't know what i want   Sam 5 Déc - 13:14

II. Secret words
    ▬ N'a jamais vraiment été attiré par les filles jusqu'à présent. Sa première fois était avec un garçon.
    ▬ Déteste la façon qu'on les végétariens de les traiter. Ils se croient supérieurs. Et Sid préfère rester avec les chasseurs, la compagnie des loups ne lui étant pas vraiment agréable non plus. Tout ce chamboulement l'a rendu amère, et il fait partie des premiers humains se rebellant contre leurs bienfaiteurs.
    ▬ Allergique au pollen.
    ▬ Peut rester des heures sans décrocher un mot.
    ▬ Déteste quand on s'adresse à lui comme s'il n'était pas en âge de tout comprendre.
    ▬ N'a jamais bu une once d'alcool. L'effet dévastateur qu'il a eu sur son père l'a complètement dégouté mais cela ne l'empèche pas de se tuer à petit feu avec autre chose.
    ▬ Fume lorsqu'il est stressé. Autant dire qu'en ce moment, il est réellement en manque de nicotine.
    ▬ Ne se plaint jamais. Sid n'est pas du genre à parler lorsqu'il va mal ou que quelque chose le tracasse. Il garde souvent les choses en lui, s'éloigne pour ruminer, avant d'exploser.


III. Open your mind
    Quelle est votre vision d'avril 1973 ?
      Le jeune homme n'a pas vécu cette journée funeste, il a su les évènements lorsqu'un Ragnarök est venu les chercher dans la cabane. Sans préambule, il a su que son père était mort, que sa mère était prisonnière, une question d'odeur soit disant. Tout s'est enchainé tellement vite qu'il n'a pu tout comprendre et qu'il continue de ne pas vraiment y croire, comme une barrière de protection.

    Quelle est votre vision de la situation actuelle ?
      Sidney déteste cette situation. Il n'aime pas le tempèrament hautain des végétariens, et ce malgré qu'ils les protégent. Et il n'aime pas non plus le tempèrament trop animal des loups. Sid n'aspire qu'à fuir la situation actuelle et passe donc beaucoup de temps avec les chasseurs. Il ne souhaite pas devenir un chasseur à part entière mais pense que savoir se défendre correctement sera un atout.


IV. What are you hiding?
    Pseudonyme/Prénom ; Maëva.
    Âge ; 20. Plus que quelques mois avant de passer le meilleur cap. ^^
    Fille ou Garçon ; Fille.
    Célébrité ; Alex Pettyfer
    Code du Règlement ; XD
    Comment avez-vous découvert le forum ? Un accouchement encore une fois, plus facile par contre. Je reprends le perso que j'avais perdu, au cas où. ^^


Dernière édition par Sidney Brancato le Sam 5 Déc - 13:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sidney; i don't know what i want   Sam 5 Déc - 13:16

    Paranoid ?
    Uhm on en voit pas souvent!
    Rebienvenue si j'ai tout bien saisi donc....
    Au plaisir d'un peut être prochain rp qui sait.
    What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sidney; i don't know what i want   Sam 5 Déc - 13:21

Justement... Ils sont trop peu nombreux. Et c'est un perso que j'avais déjà bien travaillé avant de devoir partir en vacances. Wink

Merci. =)

J'ai repris mon ancienne présentation les filles, donc j'ai fini. <3
Revenir en haut Aller en bas
Livia S. Hagebak
SWEET ADMIN | Take these broken wings and learn to fly.
avatar

Nombre de messages : 3641

Age : 34
Votre Prénom/Pseudo : Hélène.
Nourriture : Manger du daim, c'est manger sain.
Humeur : gotta a feeling that tonight's gonna be a good night.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 79 ans. En paraît 21, l'âge de son décès.
● Citation: Vous avez tort. J’entends les cris, je vois l’effroi, l’horreur, le sang, la mer, les fosses, les mitrailles. Je blâme. Est-ce ma faute enfin ?
● Relations:

MessageSujet: Re: sidney; i don't know what i want   Sam 5 Déc - 14:46

Laughing et tu veux qu'on te valide ? Genre l'admin sage et tout.
Tu sais déjà ce que je pense de ce perso. i'm in love with you

_______________________________



©️ collapsingnight
Living is easy with eyes closed, misunderstanding all you see. It's getting hard to be someone but it all works out. IT DOESN'T MATTER MUCH TO ME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://viva-vegas.forumsactifs.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sidney; i don't know what i want   Sam 5 Déc - 14:49

Mais euuuh... Aujourd'hui je suis très sage.
Et puis ça te fait plaisir de mettre la couleur. XD
Revenir en haut Aller en bas
Livia S. Hagebak
SWEET ADMIN | Take these broken wings and learn to fly.
avatar

Nombre de messages : 3641

Age : 34
Votre Prénom/Pseudo : Hélène.
Nourriture : Manger du daim, c'est manger sain.
Humeur : gotta a feeling that tonight's gonna be a good night.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 79 ans. En paraît 21, l'âge de son décès.
● Citation: Vous avez tort. J’entends les cris, je vois l’effroi, l’horreur, le sang, la mer, les fosses, les mitrailles. Je blâme. Est-ce ma faute enfin ?
● Relations:

MessageSujet: Re: sidney; i don't know what i want   Sam 5 Déc - 14:53

Laughing J'avoue. Ca m'éclate de colorer les gens.

_______________________________



©️ collapsingnight
Living is easy with eyes closed, misunderstanding all you see. It's getting hard to be someone but it all works out. IT DOESN'T MATTER MUCH TO ME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://viva-vegas.forumsactifs.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sidney; i don't know what i want   Sam 5 Déc - 15:00

Ah tu vois... Je te connais. lol.
Alors on dit merci bibi. Na ! i'm in love with you
Revenir en haut Aller en bas
Livia S. Hagebak
SWEET ADMIN | Take these broken wings and learn to fly.
avatar

Nombre de messages : 3641

Age : 34
Votre Prénom/Pseudo : Hélène.
Nourriture : Manger du daim, c'est manger sain.
Humeur : gotta a feeling that tonight's gonna be a good night.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 79 ans. En paraît 21, l'âge de son décès.
● Citation: Vous avez tort. J’entends les cris, je vois l’effroi, l’horreur, le sang, la mer, les fosses, les mitrailles. Je blâme. Est-ce ma faute enfin ?
● Relations:

MessageSujet: Re: sidney; i don't know what i want   Sam 5 Déc - 15:06

Merciiii mon rouge. Laughing i'm in love with you

_______________________________



©️ collapsingnight
Living is easy with eyes closed, misunderstanding all you see. It's getting hard to be someone but it all works out. IT DOESN'T MATTER MUCH TO ME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://viva-vegas.forumsactifs.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sidney; i don't know what i want   

Revenir en haut Aller en bas
 
sidney; i don't know what i want
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRELUDE.TO.DAWN :: ▬ Anciens membres; présentations-
Sauter vers: