AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il y a de moi, il y a de moi entre toi et moi [Siam]

Aller en bas 
AuteurMessage
Norman Fitzpatrick
Infréquentable non-négociable.
avatar

Féminin Nombre de messages : 611

Age : 28
Votre Prénom/Pseudo : Lee
Multi-Comptes : Léandre H. Altar

Nourriture : Toute chair tendre et odorante...
Humeur : Enragé!
Date d'inscription : 20/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 24 ans, ou 162, au choix
● Citation: On tient, on étreint la vie comme une maîtresse, on se fout de tout brûler pour une caresse...
● Relations:

MessageSujet: Il y a de moi, il y a de moi entre toi et moi [Siam]   Lun 12 Oct - 19:49



    Norman rôdait dans le manoir, comme une âme en peine auraient dit certains. Ca n'était pas tellement une histoire d'âme, il y avait bien longtemps qu'il l'avait vendu au diable et autres entités maléfiques. C'était plutôt l'ennui qui le faisait tourner en rond. Il hésitait à pointer son nez dehors de peur de commettre une bourde. Les ordres de Declan étaient plutôt clairs et il était hors de question de mettre en colère leur chef dans un moment aussi crucial. Alors le sanguinaire affamé traînait dans leur demeure sans savoir quoi faire. Mais il n'y avait pas que sa faim qui le tracassait, c'était d'ailleurs le vrai problème. Une question tournait inlassablement dans son esprit mouvementé ces derniers temps, une question à laquelle il ne savait pas répondre. Et ça n'était pas franchement dans ses habitudes. Alors il marchait, traversant le hall de long en large pour éviter de commettre un acte stupide, énervant aux passages d'autres Black Blood qui n'en pouvaient plus de le voir tourner ainsi comme un lion en cage depuis déjà quelques jours.

    Et puis c'en fut trop. Il gronda sourdement, faisant sursauter un jeune vampire puis prit la direction de l'escalier pour rejoindre l'étage, et en particulier une chambre bien précise. Il montait les marches deux par deux, comme pressé d'en finir avec ses interrogations qui le rendaient fou. Mais une fois devant la porte qui l'intéressait tant, il s'arrêta net et prit une infime respiration avant de l'entrouvrir silencieusement, ou presque, et de s'y faufiler.

    Si une oreille humaine aurait bien été incapable de détecter son entrée dans la pièce, ça n'était pas le cas de tous les habitants de cette demeure. De plus, son odeur avait dû emplir les narines de la propriétaire de cette chambre avant même qu'il n'en ait franchi le seuil. Elle ne sembla pas prêter attention à son irruption, ce qui ne voulait pas dire qu'elle n'était pas attentive aux moindres faits et gestes de Norman. Sa présence ici n'était pas anodine. Il prit alors la parole, ses yeux rivés sur la silhouette de la splendide créature.

      - Ne dis rien. Il n'y a rien à dire. Un seul mot, un seul souffle et je quitte la pièce.

    Sans se presser, il s'approcha d'elle et ne planta même pas son regard dans le sien. Il l'allongea sans un bruit sur les draps qui ne tardèrent pas à être froissés.




    Cela faisait maintenant des mois que Norman réitérait son erreur quasiment chaque jour. Voire même plusieurs fois par jour. Il n'aurait su dire sur quelle impulsion il avait alors décidé ce soir là de franchir la porte de la chambre de Siam, et de se glisser en elle comme autrefois. Ça avait été un besoin, une pulsion qu'il avait satisfaite pour alléger son esprit et au final, il avait repris les bonnes vieilles habitudes. Le contact de la peau de Siam contre la sienne était toujours aussi agréable et si au départ, pour se protéger d'un éventuel retournement de situation de la part de la belle, il avait décidé de fixer les règles et de dominer leur nouvelle relation, les choses s'étaient équilibrées par la suite. Surtout après la bataille et leur victoire, qui avaient bouleversé les repères de Norman. Ce monde de domination suprême où il n'y avait plus de place pour la ruse et le jeu avec les humains ne lui plaisait pas, et son seul point d'encrage restait Siam. Elle était là, avec ses humeurs et son caractère bien trop trempé, mais elle était la seule constante dans son paysage incertain.

    Ce matin là, Norman se dégagea de l'étreinte de son amante et attrapa un paquet de cigarette qui trainait à côté de son lit, s'en allumant une en s'adossant au mur. La bouffée de nicotine fut rassurante et renforça un peu plus son bien-être. Son esprit vagabonda alors sur leur relation et il n'eut aucun mal à constater qu'elle avait évolué par rapport à leurs premiers ébats, il y avait des années de ça. Si à cette époque Norman considérait Siam comme une distraction et un passe-temps qu'il avait du abandonné sur un coup de tête de la belle vampire, il n'en était plus de même aujourd'hui. S'il ne saurait réellement parler de sentiments profonds à l'égard de la splendide femme qui était dans son lit à cet instant présent, il pensait désormais à elle lorsqu'elle n'était pas là et allait volontiers chercher refuge entre ses bras à la moindre contrariété. Ca avait été le cas la veille lorsqu'il y avait eu le retour surprise de Bella, et la menace que celle ci avait proféré à l'encontre de Livia. La rencontre des trois femmes qui comptaient pour lui en ce moment, une situation si complexe qu'il avait alors entraîné Siam dans sa chambre sans détour et avait tenté de noyer ses idées noires dans un corps à corps qui avait duré une bonne partie de la nuit.

    Il hésitait alors à parler d'Isobel à Siam. Il craignait sa réaction, car il ignorait bien les sentiments de Siam à son égard. Norman n'étant pas un homme très doué pour exprimer ses émotions, ni pour gérer celles de ses compagnes, il préférait ne pas se pencher sur la question, bien qu'il sentait chez Siam une espèce de douceur ces derniers temps qu'il n'aurait jamais soupçonné auparavant. Il se demandait alors ce qu'elle aurait bien pu ressentir s'il lui balançait directement qu'il avait revu un fantôme de son passé ressurgir d'un seul coup, son premier amour fusionnel et le seul réciproque, et qu'elle voulait à tout prix le récupérer, quitte à détruire la moindre rivale. Ca faisait sûrement un peu beaucoup. Néanmoins, il avait besoin de partager, de parler tout du moins. Et pour une fois, de quelque chose de sérieux.

      - Siam, somptueux démon, ne joue pas à celle qui dort avec moi. Je te ferai remarquer que ça ne marche pas avec un autre vampire, de faire semblant.

    Il lui sourit. Elle était bien la seule personne ces derniers temps qui arrivaient à lui arracher un sourire.

      - Dis-moi...

    Il tira une très longue bouffée sur sa cigarette, pas forcément pour créer un effet de suspense mais surtout pour savoir exactement ce qu'il allait dire. En réalité, il n'en avait aucune idée.

      - Est-ce que t'aurais des ex psychopathes dont t'aurais envie de me parler?

    *Ouch, ça craint vraiment Norman! Rattrape le coup, rattrape le coup!*

      - Enfin je veux dire... S'il te plait, fais-moi plaisir, dis moi que oui. Les Ragnärok se cachent vraiment trop bien et j'ai un surplus d'énergie négative à dépenser. Alors avoue, et je me jetterais sur lui sans ménagement!


_______________________________



      @ melcappa


    Mais je sais qu'un jour elle viendra
    Alors je ne baisserai pas les bras.
    En attendant je fais les cent pas
    Et finis par me dire tout bas:
    « Laisse courir la rumeur... »

    La rumeur - Christophe Maé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babylon

avatar

Nombre de messages : 164

Votre Prénom/Pseudo : Le grand méchant maître du jeu.
Nourriture : Vampire. Loups-Garous. & Humains bien évidemment.
Humeur : Machiavélique.
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Il y a de moi, il y a de moi entre toi et moi [Siam]   Sam 24 Oct - 15:40

Un long mugissement se fait entendre. Il se rapproche progressivement jusqu'à devenir assourdissant aux limites du supportable. Lorsque finalement, il assourdit les personnes présentes, une légère secousse fait vibrer les éléments alentours, qu'ils soient vivants ou non. Elle s'intensifie et la pagaille s'installe rapidement. Puis soudain, tout s'arrête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Il y a de moi, il y a de moi entre toi et moi [Siam]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRELUDE.TO.DAWN :: GO TO THE PAST. :: FLASHBACK :: ▬ Saison Une & Deux; RP-
Sauter vers: