AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Sam 13 Juin - 23:03

Levington; Isidora Noreen

© Misery Angel
Eternellement 21 ans, 28 en réalité.
Séductrice Schizophrène De Première Catégorie. Grande Amatrice De Chair Fraiche.

« Le mal, c'est quelque chose de toujours possible.
Et le bien, c'est quelque chose d'éternellement difficile. »
Anne Rice

WILD CHILD



Dernière édition par Isidora N. Levington le Lun 15 Juin - 12:40, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Sam 13 Juin - 23:03

I. Story left behind
      Date & Lieu de Naissance ;19 avril 1945, Babylon
      Date & Lieu de Décès ;6 mai 1966, Babylon


    CHAPTER ONE ; Falling Inside The Black.

    « Papa ! Papa ! Matthew arrête pas de m’embêter ! Papa ! » beugla une petite fille, Isidora Levington, en descendant précipitamment les escaliers. A la suite, il y avait son petit frère : Matt qui ricanait. La blonde le fusilla du regard et faillit lui cracher à la figure, ce qu’il pouvait être méchant ! A peine était-elle arrivée en bas, qu’il lui fit un croche-pied. Atterrissant lourdement sur les genoux, Isidora avait déjà les joues inondées de larmes. L’enfant eut un mouvement d'approche, pour la consoler, mais il fut brusquement soulevé du sol, tenu par le col.
    « -T’as fini ?! TU AS FINI ? Un bon à rien toujours à faire ce qu’il ne faut pas… »
    Il leva la main pour lui donner une bonne correction, mais s’arrêter en sentant sa fille tirer légèrement sur son pantalon pour qu’il le lâche. Etouffant un juron, il demanda à « sa princesse » de quitter la pièce, de les laisser. Il n’avait jamais vraiment pu supporter celui-ci, qui n’était d’ailleurs pas vraiment le sien. Le fruit d’un adultère, il avait découvert la vérité quelques mois plus tôt en tombant sur des lettres d’amour passionnées de sa femme à son amant, des lettres qu’elle n’avait jamais eu le courage d’envoyer. Depuis c’était terrible : malheureux comme les pierres, il ne pouvait s’empêcher de le faire payer à Matthew, qui porte des traces de coups, de bleus encore visibles de la veille. L’alcool n’arrangeait rien à la situation, et si vous aviez été à la place du fils vous auriez pu sentir son haleine empestant le whisky de douze ans d’age. Soudain la porte d’entrée claqua, et le bruit familier de talons sur le sol se fit entendre. Leur mère. Dans un sale état à en juger par l’état de ses vêtements, de ses cheveux, de son visage…
    « -Où est ce que tu étais ? »
    Une voix qui cachait mal la fureur de l’homme. On voyait qu’il avait essayé de parler bas pour ne pas être entendu, mais il n’avait pu s’empêcher d’hausser finalement le ton. Mélange de colère et de larmes refoulées. Des jours entiers qu’elle n’était pas revenue, ayant disparu dans la nature.
    « -Lâche le. »
    Sans se faire prier, il reposa l’enfant au sol, qui s’empressa de saisir la main de la petite, l’entraînant loin de leurs parents. Ils se glissèrent dans un placard, blottis l’un contre l’autre, comme s’ils présageaient le drame à venir. Des cris, des bruits d’objets cassés, des coups... Sentant le danger, Matt cache les oreille de sa petite sœur avec ses mains. Un coup de feu retentit soudain. Il se met alors à trembler de tout son corps, craignant pour la vie de sa mère. Puis le silence. Plus un bruit, rien. Isidora ferme les yeux, ne sait plus quoi penser, quoi faire. Quelques minutes de silence plus tard, des pas se font entendre. Le garçon claque des dents tant la peur est vive. Et s’il les tuait eux aussi ? Mais la personne qui ouvre le placard n’est autre que leur maman, et non la brute. De cette soirée, elle n’en redira jamais rien. Comme s’il ne s’était rien passé, intimant à sa fille de se taire chaque fois qu’elle pleurait en réclamant son papa.

    CHAPTER TWO ; Dance With The Devil.

    Elle la revoyait, ses cheveux longs et blonds en éventail sur le sol goudronneux. Et ce sang, tout ce sang. Et cette balafre en plein milieu de ce figure angélique. Ce visage qui restait fixe malgré les cris, tous ces cris. Elle se revoyait hurler, hurler dans l’espoir qu’enfin elle se réveille. Mais en dépit de ses efforts, elle ne bougeait pas, bien qu’elle la secoue de toutes ses forces. Alors elle continuait à crier, crier jusqu’à ce que quelqu’un l’éloigne, vienne la chercher. Les yeux pâles de la femme aux cheveux d’or restaient vides, elle ne distinguait plus aucune trace l’étincelle de malice allant d’habitude de pair avec le personnage. Elle sentait vaguement quelqu’un la tirer en arrière fermement, tandis qu’elle se débattait mécaniquement avec vigueur, gouvernée par une force qui lui échappait. C’était ça l’histoire. C’est ainsi qu’elle se terminait. Le souvenir de cette obscure journée submergeait Isidora, et elle laissait les pensées affluer à son esprit, parce qu’elle ne pouvait plus lutter. Cette femme étendue le long de la route ? Ce n’était pas elle, non. C’était sa mère. Beauté indomptable qui n’avait jamais eu réellement le désir d’être mère, ni celui de ne pas l’être. Une larme roulait le long de sa joue, perle d’eau traîtresse qu’elle essuya d’un revers de main rageur. Elle entendait encore son frère lui murmurer à l’oreille que cela devait arriver, tout en la serrant dans ses bras pour l’empêcher de retourner auprès du cadavre. Elle ne pouvait pas se laisser abattre ainsi. Il fallait continuer la bataille. Voilà ce qu’ils disait. Les sentiments rendent faibles. Les sentiments n’ont pas leur place au milieu d’un combat. Les sentiments vous tueront.

    Dans cette sombre forêt, humide et déserte, Isidora se trouvait maintenant loin, très loin de chez elle. Elle faisait ce que son frère, lui aussi décédé maintenant, attendait d’elle : elle traquait. Elle savait que le monstre viendrait, elle l’avait même su avant lui. Elle l’avait bien observé, bien étudié, comme elle l’aurait fait avec un rat de laboratoire. Avant même de pouvoir faire un mouvement de plus, elle sentit des mains puissantes se poser fermement sur ses épaules, menaçant de lui briser les os si elle cherchait à s’échapper. Contact effrayant et étrangement assez rassurant. Un frisson ne put s’empêcher de courir le long de l’échine de la jeune femme, entre terreur et plaisir. Isi pouvait sentir son sourire satisfait et moqueur se dessiner sur ses lèvres parfaites. La colère montait, vrombissait sous ses veines. Elle avait attendu longtemps ce moment. Le moment de le détruire. Mais cela allait s’avérer plus compliqué que prévu, n’est ce pas ?

    « -Je t’ai fait peur ? Ne t’inquiète pas, j’ai déjà mangé mon ange. »

    Doucement, il relâcha la pression, laissant la belle se retourner pour planter son regard glacial dans le sien. Ces yeux rieurs…elle ne le supportait pas. Elle aurait voulu le réduire en pièces pour tout le mal qu’il avait déjà fait, et tout celui qu’il s’apprêtait à faire. Le faire payer pour son arrogance…

    « -On ne sait jamais, tu es du genre vorace. Tu t’es régalé j’espère ? Autant te prévenir c’était le dernier repas du condamné.
    -Ah c’est pour ce soir ? Tu m'aurais prévenu je serais venu en costume. J’ai droit à un dernier souhait ?
    -Ma mère a eu le droit à une dernière volonté ? Et mon frère ? Dis moi il y a eu droit avant que tu ne te mette à le déchiqueter ?
    -Déchiqueté ! Tout de suite les grands mots ! Voyons mon cœur ne parlons pas des choses qui fâchent, veux tu ? Même si tu es très belle en colère. »

    Un cœur ! Comme s’il en avait encore un. Sans lui laisser le temps de répondre, il la poussa contre un arbre, lui faisant brutalement rencontrer l’écorce rigide de ce dernier. Ses mains se baladaient maintenant le long de son corps, comme s’il cherchait à la provoquer, à attiser encore plus son courroux. Avec violence, Isidora chercha à se dégager, et elle sentit sa main entourer sa gorge. La sensation physique qu’elle ressentait était terriblement douloureuse mais pas de là à l’étouffer, ni à lui briser la nuque, non il serrait juste assez pour qu’elle ne puisse pas s’échapper, juste assez pour lui faire comprendre qui était le chef. Il était si proche d’elle, si collé à elle que même ses jambes ne pouvaient bouger. Alors elle devait se faire violence, et supporter le contact de son autre main sur son épaule, sur sa poitrine, sur ses cuisses, qui montait et descendait lentement, traçant une ligne de feu. Un sadique, comme elle en avait rarement vu. Un sadique, plus fort qu’elle. Un sadique…dont elle était tombée amoureuse. L’agneau qui s’éprend du loup. On aura tout vu. Elle sentit son souffle frôler son oreille, il prenait son temps pour reprendre la parole. Il entendait probablement le battement de cœur affolé d’Isidora, et sa respiration qui devenait haletante, comme celle d’un animal pris au piège. Des flammes ardentes l’entouraient vicieusement, attendant le moment pour la brûler toute entière. Elle tenta d’attraper le briquet dans sa poche, mais les paroles qu’il lui susurra alors furent si déboussolantes qu’elle attendit un instant encore avant d’attaquer. Un instant de trop.

    « -Tu verras, ça va te plaire. »

    Avant d’avoir pu lui demander des explications, il avait passé sa main derrière sa nuque pour approcher son visage du sien et l’avait embrassé profondément, longuement, avec toute la ferveur qu’il refoulait depuis des semaines où elle n’avait cessée de se montrer désagréable avec lui. Déstabilisée, la jeune femme n’avait pu s’empêcher de lui rendre le baiser, appréciant l’ardeur du vampire. Un mélange de froid glacial et de chaleur brûlante…elle ne savait même plus dans quel état elle se trouvait. Puis elle avait essayé de le repousser, mais prenant peut être cela pour un élan de passion, il accentua au contraire le baiser, mêlant sa langue à la sienne, mordant sa lèvre inférieure pour goûter à son sang. C’est sûrement à cet instant là qu’elle prit peur. Vraiment peur. Le baiser de la mort. Les dix premières secondes elle sentit tout juste les dents aiguisés de l’immortel s’enfoncer dans la chair tendre de son cou. Elle se perçut alors tomber, ses jambes ne la retenaient plus. Elle crut s’évanouir. Ce n’était qu’une illusion. Une douleur lancinante ne tarda en effet pas à la saisir, lui donnant la sensation qu’elle était en fait transpercée par des milliers de couteaux acérés au même moment. Comme si elle brûlait de l’intérieur, et Isidora ne souhaitait qu’une chose : que cela s’arrête. Un cri de souffrance montait du plus profond de son être vers sa bouche mais celui ci resta coincé quelque part dans sa gorge, lui infligeant une douleur plus aiguë encore. Aucune apaisement ne lui était permis, pas même celui d’hurler. Des frissons la parcouraient de partout et elle découvrait plusieurs degrés de supplice. Elle convulsait littéralement, sans pouvoir s’arrêter. Si au tout début, au moment où le venin contenu par les dents de l’immortel commençait sa descente vers son cœur, elle avait cru qu’il n’existait pas de peine physique plus grande, elle réalisa bien vite qu’elle s’était trompée. La souffrance n’en finissait pas, et pourtant elle restait vivante, désespérément vivante. Son corps se battait avec une force incroyable, comme s’il espérait pouvoir lutter contre le poison. Ceux de son espèce réagissent plus ou moins bien à cette étape de la transformation en buveur de sang, et le moins que l’on puisse dire c’est que la superbe blonde n’appartenait certainement pas à la catégorie de ceux qui le « vivent » le mieux. Jamais elle n’oublierait . Chaque seconde équivalait à une heure, chaque heure à un jour. C’était comme si cette douleur infinie était faite pour durer à jamais. Les pensées de la future sangsue étaient confuses mais ce qui était certain c’est qu’elle se demandait ce qu’elle avait fait pour mériter ça. Etait ce cela l’enfer ? Si oui alors qu’est ce qui avait fait qu’elle se retrouvait là, à souffrir tellement qu’elle aurait voulu s’arracher le cœur elle même ? Elle l’ignorait et c’était cela le plus terrible. Il avait réussi, à démolir sa famille, et maintenant elle… La chasseuse prise à son propre piège… Bien sûr Isi aurait du se douter de l’issue finale de ce combat contre la mort perdu d’avance, mais la douleur était telle qu’elle ne pouvait réfléchir correctement, qu’elle ne pouvait avoir à l’esprit ce qui allait se produire. Devenir une sangsue, devenir ce qu’elle avait combattu toute sa vie, ce que sa mère avait combattu avant elle ? Et son bourreau ? Elle ignorait où il se trouvait, ne le voyait plus, ne l’entendait plus, et s’en moquait éperdument.


Dernière édition par Isidora N. Levington le Lun 15 Juin - 12:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Sam 13 Juin - 23:04

II. Secret words
    ▬ Depuis sa transformation, Isidora refuse de voir son créateur, jamais elle ne pourra lui pardonner ce qu'il lui a infligé. Être un vampire, un cadeau fabuleux ? A d'autres, la douce et terrible sensation d'être mortelle, le fait que sa vie puisse se terminer d'un moment à un autre est quelque chose qui lui manque terriblement, car pour les humains tout est beaucoup plus beau, tout vaut encore plus la peine d'être vécu, et ces ingrats n'en ont même pas conscience.
    ▬ Une chose qui n'a pas changé malgré sa transformation ? Sa peur phobique du vide. Elle ignore d'où cela vient, mais cela peut être très handicapant selon la situation. Bien sûr si vous la défiez de sauter d'une falaise, elle ne pourra pas s'empecher de le faire juste par orgueil mais une chose est sûre: elle vous en voudra à mort et pour longtemps après!
    ▬ Son régime alimentaire ? Tout dépend de son humeur. Des humains lorsqu'elle est d'humeur cruelle, des animaux lorsqu'elle est d'humeur généreuse. Bien qu'elle l'avoue difficilement, elle adore toutefois traquer, chasser des humains. Elle aime les faire souffrir, jouer avec la nourriture, s'abreuver de leur sang et les voir mourir lentement, douloureusement ... paradoxalement elle est capable d'éprouver de vifs remords après. Schizophrénie quand tu nous tiens...
    ▬ Grande séductrice, elle aime le sexe et ne s'en cache pas. Toutefois elle s'interdit tout attachement, et généralement elle refuse de remettre le couvert une deuxième fois. Il peut même lui arriver de tuer ses conquêtes une fois ses désirs assouvis, à l'image d'une mante religieuse.
    ▬ Le tact ? Isidora n'en a aucun. Elle dit tout ce qui lui passe par la tête, sans se préoccuper de blesser qui que ce soit. Brutale, direct, tous ces qualificatifs lui vont à merveille.
    ▬ Très versatile, elle se lasse très très facilement.
    ▬ Elle possède un médaillon qui ne la quitte jamais, où sont gravées les initiales de sa mère. Elle l'a récupérée à sa mort, assassinée par le créateur même d'Isidora.
    ▬ Blonde, brune, rousse...elle a déja testé toutes les colorations. En ce moment elle garde plutôt sa couleur naturelle, le blond, mais la connaissant il est fort probable qu'elle change de nouveau dans peur de temps.
    ▬ Isidora est complètement associable. Lorsqu'elle était humaine, elle était particulièrement solitaire, ne serait ce qu'à cause du fait qu'elle faisait partie des Cazadores de Sombras, à présent c'est presque pire. Elle n'a confiance en personne, et soyons honnêtes: vous seriez fou à lier d'avoir confiance en elle. La seule personne qui la connaissait vraiment était son frère, et à présent il n'est plus que poussière.
    ▬ Elle entend souvent le coup de feu qui a ôté la vie à son père, même si c'est moins le cas maintenant qu'elle est vampire. Lorsqu'elle était humaine, elle se réveillait souvent en sursaut, en sueur, parce qu'elle avait vécu de nouveau cette soirée horrible où tout avait changé.
    ▬ Une grande colère et un grand désir de vengeance animent la belle. Elle peut se montrer particulièrement violente, n'écoutant que ses pulsions. Le premier qui la gêne ? Elle n'hésitera pas à l'affronter, quitte à ce que cela se termine en bain de sang. Trop de fois quand elle était mortelle elle a laissé des personnes lui dicter la conduite à tenir, elle s'est pliée à des règles, aujourd'hui elle n'est plus disposée à le faire.


III. Open your mind
    Quelle est votre vision d'avril 1973 ?
      Isidora ne sait même pas comment elle a pu réchapper à ce combat sanglant. Elle ne saurait même pas vous le raconter si vous le lui demandiez, elle se souvient juste d'une extreme violence, et a pour preuve de sa présence des cicatrices particulièrement éloquentes sur l'enfer que cela a été.


IV. What are you hiding?
    Pseudonyme/Prénom ;Mélodie
    Âge ;18 ans
    Fille ou Garçon ;Fille
    Célébrité ;Amber Heard
    Code du Règlement ;la frite c'est la fête (MDR)
    Comment avez-vous découvert le forum ?Je l'ai dans mes favoris depuis son ouverture, je crois que je l'avais découvert suite à une demande de partenariat sur un de mes anciens forums...


Dernière édition par Isidora N. Levington le Mar 16 Juin - 23:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Sam 13 Juin - 23:30

Bienvenue à toi ! Et bon courage pour ta fiche Wink
Amber i'm in love with you
Revenir en haut Aller en bas
Alexander P. MacDraw

avatar

Masculin Nombre de messages : 921

Age : 30
Votre Prénom/Pseudo : Chris.
Nourriture : Si seulement ils étaient comestibles.
Humeur : Insatiable, jamais rassasié de la peau froide de son ennemie.
Date d'inscription : 06/12/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: vingt-cinq ans.
● Citation: Il y a une extase qui marque le sommet de la vie, et au-delà de laquelle la vie ne peut pas s'élever. Et le paradoxe de la vie est tel que cette extase vient lorsque l'on est le plus vivant, et elle consiste à oublier totalement que l'on est vivant.
● Relations:

MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Dim 14 Juin - 13:05

    Je suis carrément d'accord.. Amber (a)
    Bienvenue What a Face What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisbeth B. O'Connor
Admin |A woman's face is her work of fiction.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2743

Age : 26
Votre Prénom/Pseudo : Margaux
Nourriture : Rhésus positif.
Humeur : A jouer à pile ou face.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 25 ans. En parait 17.
● Citation: When other little girls wanted to be ballet dancers I kind of wanted to be a vampire.
● Relations:

MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Dim 14 Juin - 13:27

Toi, fais attention... --'

_______________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prelude-to-dawn.forumactif.org
Alexander P. MacDraw

avatar

Masculin Nombre de messages : 921

Age : 30
Votre Prénom/Pseudo : Chris.
Nourriture : Si seulement ils étaient comestibles.
Humeur : Insatiable, jamais rassasié de la peau froide de son ennemie.
Date d'inscription : 06/12/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: vingt-cinq ans.
● Citation: Il y a une extase qui marque le sommet de la vie, et au-delà de laquelle la vie ne peut pas s'élever. Et le paradoxe de la vie est tel que cette extase vient lorsque l'on est le plus vivant, et elle consiste à oublier totalement que l'on est vivant.
● Relations:

MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Dim 14 Juin - 13:32

    What a Face
    Tu sais bien sur qui je fantasme, va. non. ni les jeunettes de quatorze ans, ni les femmes trop, trop mûres.

    Ne t'inquiète pas, Isidora. Elle ne mord pas, même si elle en a l'air. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Dim 14 Juin - 13:33

Amber
Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lisbeth B. O'Connor
Admin |A woman's face is her work of fiction.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2743

Age : 26
Votre Prénom/Pseudo : Margaux
Nourriture : Rhésus positif.
Humeur : A jouer à pile ou face.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 25 ans. En parait 17.
● Citation: When other little girls wanted to be ballet dancers I kind of wanted to be a vampire.
● Relations:

MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Dim 14 Juin - 13:35

Si je mords

Mais bienvenue quand même Smile

_______________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prelude-to-dawn.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Dim 14 Juin - 13:36

Merciii beaucoup à tous Very Happy

Alexander P. MacDraw a écrit:
Ne t'inquiète pas, Isidora. Elle ne mord pas, même si elle en a l'air. Razz [/list]

Me voilà rassurée mdr Je crois que c'est surtout toi qui est en danger de mort là de toute manière xD
Revenir en haut Aller en bas
Lisbeth B. O'Connor
Admin |A woman's face is her work of fiction.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2743

Age : 26
Votre Prénom/Pseudo : Margaux
Nourriture : Rhésus positif.
Humeur : A jouer à pile ou face.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 25 ans. En parait 17.
● Citation: When other little girls wanted to be ballet dancers I kind of wanted to be a vampire.
● Relations:

MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Dim 14 Juin - 13:37

Tu as tout compris Smile C'est lui qui va tout prendre Razz

_______________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prelude-to-dawn.forumactif.org
Alexander P. MacDraw

avatar

Masculin Nombre de messages : 921

Age : 30
Votre Prénom/Pseudo : Chris.
Nourriture : Si seulement ils étaient comestibles.
Humeur : Insatiable, jamais rassasié de la peau froide de son ennemie.
Date d'inscription : 06/12/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: vingt-cinq ans.
● Citation: Il y a une extase qui marque le sommet de la vie, et au-delà de laquelle la vie ne peut pas s'élever. Et le paradoxe de la vie est tel que cette extase vient lorsque l'on est le plus vivant, et elle consiste à oublier totalement que l'on est vivant.
● Relations:

MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Dim 14 Juin - 13:39

    Moi ? Tu crois ?
    Ca promet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Dim 14 Juin - 13:39

Désolé Alex, c'est à toi de subir la jalousie de Lisbeth maintenant, j'suis déjà passé par là moi
*pas taper*
Revenir en haut Aller en bas
Lisbeth B. O'Connor
Admin |A woman's face is her work of fiction.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2743

Age : 26
Votre Prénom/Pseudo : Margaux
Nourriture : Rhésus positif.
Humeur : A jouer à pile ou face.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 25 ans. En parait 17.
● Citation: When other little girls wanted to be ballet dancers I kind of wanted to be a vampire.
● Relations:

MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Dim 14 Juin - 13:41

n'importe quoi --'

_______________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prelude-to-dawn.forumactif.org
Alexander P. MacDraw

avatar

Masculin Nombre de messages : 921

Age : 30
Votre Prénom/Pseudo : Chris.
Nourriture : Si seulement ils étaient comestibles.
Humeur : Insatiable, jamais rassasié de la peau froide de son ennemie.
Date d'inscription : 06/12/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: vingt-cinq ans.
● Citation: Il y a une extase qui marque le sommet de la vie, et au-delà de laquelle la vie ne peut pas s'élever. Et le paradoxe de la vie est tel que cette extase vient lorsque l'on est le plus vivant, et elle consiste à oublier totalement que l'on est vivant.
● Relations:

MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Dim 14 Juin - 13:43

    Margaux n'est pas jalouse pour Alex, mais pour Chris.
    C'est différent. Razz

    Bref. On est train de polluer la présentation de la belle Isidora. (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Dim 14 Juin - 13:47

Alexander P. MacDraw a écrit:
    Moi ? Tu crois ?
    Ca promet

Bah oui moi j'ai rien dit rien fait pour le moment mdr

Vous devriez peut être créer un club de soutien pendant que vous y êtes Razz


Pas de soucis pour la pollution je vous pardonne *adore déja ce smiley*
Revenir en haut Aller en bas
Alexander P. MacDraw

avatar

Masculin Nombre de messages : 921

Age : 30
Votre Prénom/Pseudo : Chris.
Nourriture : Si seulement ils étaient comestibles.
Humeur : Insatiable, jamais rassasié de la peau froide de son ennemie.
Date d'inscription : 06/12/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: vingt-cinq ans.
● Citation: Il y a une extase qui marque le sommet de la vie, et au-delà de laquelle la vie ne peut pas s'élever. Et le paradoxe de la vie est tel que cette extase vient lorsque l'on est le plus vivant, et elle consiste à oublier totalement que l'on est vivant.
● Relations:

MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Dim 14 Juin - 13:56

    Pour le moment ? (a)
    Laughing Je vais me faire tuer. ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Dim 14 Juin - 14:00

Fais gaffe si tu lui fais du mal Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Alexander P. MacDraw

avatar

Masculin Nombre de messages : 921

Age : 30
Votre Prénom/Pseudo : Chris.
Nourriture : Si seulement ils étaient comestibles.
Humeur : Insatiable, jamais rassasié de la peau froide de son ennemie.
Date d'inscription : 06/12/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: vingt-cinq ans.
● Citation: Il y a une extase qui marque le sommet de la vie, et au-delà de laquelle la vie ne peut pas s'élever. Et le paradoxe de la vie est tel que cette extase vient lorsque l'on est le plus vivant, et elle consiste à oublier totalement que l'on est vivant.
● Relations:

MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Dim 14 Juin - 14:06

    Ne t'inquiète pas. Je serai le premier à m'en vouloir si c'est le cas : )
    Je sais être dur avec moi-même. Cela dit, si tu veux aider à ma destruction Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Dim 14 Juin - 14:07

Je serai le premier à être là Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Lisbeth B. O'Connor
Admin |A woman's face is her work of fiction.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2743

Age : 26
Votre Prénom/Pseudo : Margaux
Nourriture : Rhésus positif.
Humeur : A jouer à pile ou face.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 25 ans. En parait 17.
● Citation: When other little girls wanted to be ballet dancers I kind of wanted to be a vampire.
● Relations:

MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Dim 14 Juin - 14:09

Je ne suis pas un bébé ><

_______________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prelude-to-dawn.forumactif.org
Livia S. Hagebak
SWEET ADMIN | Take these broken wings and learn to fly.
avatar

Nombre de messages : 3641

Age : 34
Votre Prénom/Pseudo : Hélène.
Nourriture : Manger du daim, c'est manger sain.
Humeur : gotta a feeling that tonight's gonna be a good night.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 79 ans. En paraît 21, l'âge de son décès.
● Citation: Vous avez tort. J’entends les cris, je vois l’effroi, l’horreur, le sang, la mer, les fosses, les mitrailles. Je blâme. Est-ce ma faute enfin ?
● Relations:

MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Dim 14 Juin - 14:52

C'est quoi cette solidarité masculine là ? Solidarité féminine en contre coup.

Bienvenue parmi nous.
Bon courage pour la fiche. Wink

_______________________________



©️ collapsingnight
Living is easy with eyes closed, misunderstanding all you see. It's getting hard to be someone but it all works out. IT DOESN'T MATTER MUCH TO ME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://viva-vegas.forumsactifs.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Lun 15 Juin - 12:41

Alexander P. MacDraw a écrit:
    Pour le moment ? (a)
    Laughing Je vais me faire tuer. ^^'

J'ai dit ça moi? C'est mon double maléfique qui a du parler à ma place l'espace d'un instant mdr

Merciii beaucoup Livia i'm in love with you

Voilà je pense avoir fini ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Mar 16 Juin - 12:15

Margaux va s'occuper de toi vu que c'est son clan. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lisbeth B. O'Connor
Admin |A woman's face is her work of fiction.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2743

Age : 26
Votre Prénom/Pseudo : Margaux
Nourriture : Rhésus positif.
Humeur : A jouer à pile ou face.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 25 ans. En parait 17.
● Citation: When other little girls wanted to be ballet dancers I kind of wanted to be a vampire.
● Relations:

MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   Mar 16 Juin - 19:35

La fiche est très bien Smile juste une question, avant Avril 73, à quel groupe Isidora appartenait-elle ?
Citation :
Cette nuit là les siens ont perdu un chef, forcés maintenant d'errer seuls dans Babylon.
Je ne comprends pas bien de qui tu parles Smile

_______________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prelude-to-dawn.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Isidora N. Levington { Behind Blue Eyes.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Behind blue eyes...
» Quelques "Case Blue" chez MMP
» Blue white control. is preordain needed?
» [M12] Next Level Blue
» Big Blue - Leg 1 (01/08 - 6h00)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRELUDE.TO.DAWN :: ▬ Anciens membres; présentations-
Sauter vers: