AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Iris C. MacAddams [Done]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Iris C. MacAddams [Done]   Lun 1 Juin - 1:27

MC ADDAMS; Iris, Caroline
25 ans
Chasseuse de vampires

« Peace is only for the dead man, not for us »

CAZADORES DE SOMBRA




I. Story left behind
      Date & Lieu de Naissance ; Iris est née à Paris lors d’un voyage en France de sa famille pour retrouver les parents de sa mere, Caroline MacAddams, anciennement Caroline Lenoir. Elle fit son apparition aux alentours de midi, durant la journée ensoleillée du 18 août.
      Date & Lieu du premier vampire tué ; C’était un 21 mai. Iris était dans sa dix-septième année. Glasgow, ville écossaise dans laquelle elle avait grandi, lui avait servi de terrain pour la première traque à laquelle elle participa réellement avec son mentor.


    Il suffisait d’un homme pour tout perdre…

    - Iris ! Va te cacher, dépêche toi ! Mets-toi… Mets-toi dans le double fond du placard, tout de suite !
    - Papa ! Qu’est-ce qu’il y a ? Et maman ? Et Anthony ?
    - Ils… Ils sont morts. J’ai prévenu les autres, ils vont arriver trop tard. Cache-toi, dépêche-toi, il arrive !

    Sans plus attendre, l’homme avait poussé son enfant, à peine âgée de sept ans, dans le placard. A peine avait-il fermé la porte que celle de la pièce s’ouvrait à la volée. Iris retint on souffle, une main devant sa bouche, terrifiée et choquée d’avoir appris la mort de son grand frère et de sa mère aussi brutalement. Un rayon de lumière passant au travers de la porte du placard lui permettait de voir la scène. Son père se tenait debout, près de la fenêtre. A une bonne distance du vampire. Oui… Un vampire. Elle connaissait leur existence depuis toute petite. Son père était un chasseur. Sa mère l’était aussi. Son grand frère, de dix-huit ans, avait suivi leurs traces. Les deux derniers étaient morts, son père allait certainement l’être et ensuite, ensuite… Ce serait son tour. Elle voyait leurs deux visages. Celui fort, courageux mais effrayé de son père. Et les traits durs, confiants et rieurs de cet être inhumain. Dans la poitrine de la fillette, le cœur battait tellement vite qu’il menaçait presque de sortir de cette dernière. Des larmes coulaient, silencieusement. On lui avait appris à être discrète. Mais elle savait que l’odeur de son sang devait déjà être repérée. Elle avait tellement peur qu’il ne pouvait pas en être autrement. Elle tremblait. Tellement qu’elle avait l’impression de faire aussi trembler le sol. Et les murs. Ce sentiment qu’elle ressentait, Iris le connaissait tellement bien maintenant… Cette frayeur qui lui saisissait tout le corps, qui la paralysait mais qui pourtant la faisait trembler de manière presque incontrôlable. Elle la ressentait au plus profond d’elle-même. Et là, si les amis de son père n’arrivaient pas vite, il serait mort. Et elle aussi.

    - Alors Harry… Content de me revoir ?
    - Va-t-en d’ici. Laisse-moi tranquille.
    - Ca s’rait sympa si ta ravissante petite progéniture pouvait sortir de son placard pour venir me dire bonsoir. Et te dire adieu aussi. Non ? T’as pas l’air d’accord. Bon ben… J’vais aller la chercher moi-même alors.

    Iris, dans son placard, avait fait un pas en arrière, les yeux grands ouverts. La main toujours sur sa bouche, elle s’était enfoncée jusqu’à sentir ce maudit mur la bloquer. Elle voyait les yeux du vampire. Elle voyait son visage. Elle ne s’en sortirait pas. Elle ne voulait pas mourir. Pas maintenant. Elle voulait vivre pour que son père lui apprenne comment tuer les vampires. Elle voulait le tuer lui. Se venger. Parce qu’il avait tué sa mère. Et son grand frère. Difficilement, Iris retenait ses sanglots tandis que la créature faisait un pas en direction de son placard. Puis un autre. Et là… Son père s’était jeté sur lui. Alors qu’il était désarmé. Qu’il n’avait aucune arme pour le tuer. Elle l’avait vu se débattre. Essayer d’éviter les coups, éviter d’offrir son cou à cet ennemi qu’il avait essayé de combattre pendant des années. Et alors qu’il réussissait à l’éloigner un peu de l’entrée du placard, il prononça les derniers mots qu’Iris entendit :

    - Iris ! Sauve-toi, MAINTENANT !

    Sans plus attendre, elle avait quitté ce placard qui avait failli devenir son tombeau. Elle avait quitté la pièce, sans regarder en arrière, la peur lui donnant des ailes. Elle s’était cognée, plusieurs fois, à cause de ces larmes qui lui brouillaient la vue. Et l’obscurité de la nuit aussi. Dans les escaliers, elle était tombée. Arrivée au pied de ces derniers après s’être foulée la cheville dans la précipitation, elle avait entendu le bruit sombre d’un craquement.

    - Iris MacAddams, ton sang est pour moi.

    Son ombre s’était dessinée lentement au sommet des escaliers. Tout aussi lentement, le vampire les avait descendus, devant les yeux terrorisés de la dernière des MacAddams. Et alors qu’il n’était plus qu’à quelques mètres d’elle, la porte d’entrée de la maison explosa sous les coups de trois chasseurs, entrant avec précipitation dans le couloir. Suivis d’autres chasseurs. Epuisée, soulagée, triste, choquée… Iris ressentit alors tellement d’émotions qu’elle ne tarda pas à s’évanouir. Ce ne fut qu’un jour et demi plus tard qu’elle rouvrit les yeux. Le meilleur ami de son père, Joshua Harper, avait veillé auprès d’elle. Et alors qu’il lui demandait comment cette dernière se sentait, Iris ne prononça que ces quelques mots, à seulement sept ans :

    - Je les tuerai tous.


    Il suffisait d’un homme pour tout reconstruire…

    - Allez, bats-toi !
    - J’suis fatiguée, j’en ai marre…
    - Tu crois qu’ils en auront quelque chose à foutre ? Sérieusement ? Dépêche, on reprend.

    Iris était en Ecosse. Toujours à Glasgow. Joshua, après cette nuit qui avait vu la disparition du reste de la famille MacAddams, avait pris en charge la petite dernière. Elle avait quinze ans aujourd’hui. Il la considérait comme sa fille, elle le considérait comme son mentor. Il lui apprenait tout ce qu’elle avait besoin de savoir. Selon lui, la détermination de l’adolescente la conduirait rapidement à sa perte. Plusieurs fois, elle l’avait accompagné à des traques, restant en retrait pour se mêler aux autres et prêter attention là où les humains « normaux » ne le faisaient pas. Et elle voyait. Elle découvrait. Elle apprenait. Elle reproduisait ensuite. Bien sûr, pas encore face à des vampires. Joshua et elle faisaient parti d’un petit groupe de chasseurs très présents sur Glasgow. En se divisant en deux groupes, ils restaient très efficaces. Ils n’étaient peut-être pas les meilleurs, mais ce que leur avaient appris leurs ancêtres et leurs amis depuis des générations leur permettait de ne pas tomber dans des pièges, de savoir à quel moment il fallait frapper et quand il valait mieux abandonner. Dans les jeunes, qui avaient chacun leurs mentors, Iris s’était démarquée pour être celle avec le plus de caractère. Le plus d’impatience. Le plus d’envie. Elle voulait se battre. Elle voulait les tuer. Et le tuer lui. Lui surtout. Non, elle n’imaginait pas une vie heureuse et normale avec sa famille, aujourd’hui décédée. Mais dans la peur qu’elle ressentait tous les jours, ils auraient été là. Ils se seraient tous soutenus. Maintenant, il n’y avait que Joshua qui comptait réellement. En tant que mentor qui réclamait toujours énormément d’elle, parce qu’il savait que vu son caractère, il valait mieux qu’elle sache bien tout maîtriser. A commencer par se maîtriser elle-même.

    - Qu’est-ce que tu fous Iris ?
    - Lâche-moi deux secondes, c’est bon ! Tu me donnes jamais de repos. C’est pas eux qui vont me tuer, c’est toi !
    - Tu sais pourquoi je fais ça ?
    - Ou…
    - Je fais ça parce qu’à moi aussi, ils me manquent. Je fais ça parce que si jamais tu te fais tuer, tu vas me manquer. Je fais ça parce que celui qui t’a fait ça mérite de disparaître plus que tous les autres. Alors tu vas faire ce que je te dis et tu vas arrêter de te plaindre. Parce que la prochaine fois que tu seras face à eux, vraiment face à eux, il y a peu de chances qu’on vienne te sauver comme par miracle comme on l’a fait y a maintenant huit ans.

    Huit ans… Huit ans qu’elle avait entendu ce craquement sinistre, preuve de la mort brutale de son père. Huit ans qu’elle avait frôlé la mort. Huit ans qu’elle avait fait cette promesse. Joshua l’avait vue grandir avec cette haine sans limite pour cette race qu’elle voulait à tous prix anéantir. Et pourtant, aujourd’hui, elle avait l’impression de ne rien connaître d’eux. Elle savait comment les tuer. Elle connaissait certaines stratégies. Mais les choses étaient tellement différentes lorsqu’elles passaient de la théorie à la pratique… Lentement, la jeune blonde s’était relevée pour faire face à son mentor. L’entraînement avait repris. Elle se battait. Et alors que ces douloureux souvenirs envahissaient une nouvelle fois son esprit, elle frappa de plus en plus fort, laissant toute cette rage s’exprimer, les coups tombant frénétiquement sur Joshua qui, lui, ne bronchait pas. Plusieurs secondes passèrent et l’homme estima qu’il était temps de l’arrêter. Un geste habile du bras, un croche-pied bien placé et Iris était retombée sur le sol, ridiculement. Sonnée, l’adolescente fixa le ciel pendant un instant. Ses yeux bleus clignèrent frénétiquement. Puis elle avait vu la main tendue de son mentor vers elle. La saisissant, il l’avait aidée à se relever.

    - Tu devrais faire attention. Tu te laisses trop envahir par tes sentiments. Sérieusement, ils vont se foutre de ta gueule si tu continues comme ça. Pas seulement les vampires.
    - Ca me rend plus forte !
    - Ca te rend plus bête aussi. Réfléchis avec ton cerveau. Ton instinct aussi, mais surtout ton cerveau. Pas avec autre chose. On arrête pour aujourd’hui. Va te reposer.
    - Je pourrai t’accompagner ?
    - Nan. Hors de question.

    Un soupir plus tard, Iris avait quitté les lieux avec énervement. La porte claqua sous le regard exaspéré de son mentor. Quant à elle… Elle partit dans les rues de Glasgow sans armes, sans rien. A quinze ans, on ne pouvait pas dire que l’adolescente avait beaucoup d’amis. Elle ne parlait pas à beaucoup de monde et son caractère fort ne plaisait pas à tout le monde. La majorité des chasseurs qu’elle connaissait ne la voyaient pas dépasser les vingt ans. Ils avaient probablement raison. Mais selon elle, c’était bien cette force de caractère qui pouvait la pousser à faire beaucoup de dégâts chez les vampires. Heureusement que l’intelligence suivait. Il n’y avait donc, dans son entourage proche, que Joshua. Joshua qui lui demandait chaque jour un peu plus, parce qu’elle comptait pour lui. Parce qu’il la considérait comme un membre à part entière de cette famille qu’il n’avait pas osé construire. La mort des MacAddams lui avait malheureusement donné raison. Elle avait grandi avec lui. Il connaissait tout d’elle. Il partageait cette peur qui la prenait lorsqu’elle s’endormait, parce qu’elle se savait sans défense. Elle avait l’habitude de veiller tard et de se réveiller tôt, tout en ayant un sommeil très léger. Son corps s’y était fait.


Dernière édition par Iris C. MacAddams le Lun 1 Juin - 11:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iris C. MacAddams [Done]   Lun 1 Juin - 1:27


    On a tous une première fois.

    - Iris ! Tu viens avec moi.
    - Où ça ?
    - C’est le moment.

    Sans plus attendre, l’adolescente âgée de dix-sept ans s’était relevée, le cœur battant. Tous les soirs depuis deux ans, elle avait attendu cet instant. Tous les soirs depuis deux ans, elle avait espéré cette nouvelle en vérifiant si tout ce qu’il fallait était bien présent dans son sac. Précipitamment, elle avait monté les escaliers de la maison de Joshua pour se diriger dans sa chambre et chercher ses affaires. Quelques secondes plus tard, elle ouvrait la porte d’entrée avec assurance et excitation. Ce soir… Ce soir, elle s’arrangerait pour tuer son premier vampire. Pendant qu’ils marchaient, un silence de mort régnait dans la ville. Ils se dirigeaient vers une ancienne église. Joshua avait découvert qu’un vampire aimait bien traîner autour, comme pour les narguer tous. Armes en main, la jeune fille et son mentor avaient commencé à faire le tour du vieux bâtiment. Sans rien trouver. Puis… Puis il y eut ce bruit. Ce bruit de froissement glacial qu’un corps faisait généralement en tombant par terre, pas encore mort, mais plus vraiment vivant non plus. Iris s’était arrêtée de marcher. Se retournant alors, Joshua l’obligeant à se mettre légèrement retrait, elle avait vu son ombre glisser sur les murs. Elle avait vu sa silhouette apparaître. La cloche sonnait les deux heures du matin. La nuit leur donnait une plus grande discrétion. Aux chasseurs, tout comme à ces créatures.

    - Tiens… Joshua, tu as prit un coup de vieux depuis la dernière fois qu’on s’est vu.
    - J’aimerai pouvoir en dire autant pour toi.
    - Et qui est cette charmante petite blonde ? Joshua, je t’ai tant manqué que ça pour que tu m’apportes un dessert aussi tentant ?
    - Je suis plutôt un cadeau empoisonné.

    Le vampire avait éclaté de rire, elle en avait profité pour lui envoyer le contenu d’un petit bidon d’essence au visage. Surpris, il n’avait pas tardé à la frapper. Si bien qu’elle en avait perdu son briquet. Et alors qu’il se jetait sur elle et qu’elle en tombait à la renverse, elle avait repoussé la tête du vampire en essayant de trouver son briquet dans l’obscurité. Joshua lui vint en aide. Le vampire n’apprécia pas une fois de plus et préféra porter son attention sur ce chasseur plein d’expérience. Reprenant ses esprits, Iris s’était relevée, briquet en main. Mais maintenant… Il était question d’éloigner son mentor de la créature pour qu’il ne soit pas lui aussi pris par les flammes. Elle n’avait que peu de temps. Joshua n’avait pour arme face à son ennemi que ses poings, faisant de lui une proie plus ou moins facile. L’adolescente se précipita vers eux, donnant un coup de pied bien placé au vampire. Puis, perdant tout bon sens, elle était partie en courant pour se faire poursuivre par la créature. Et alors qu’elle se retrouvait dans un cul de sac, les pieds décollant du sol face à un prédateur cherchant à l’étouffer et à lui briser le cou, sa main droite était allée chercher le briquet dans la poche de sa veste. Elle avait allumé la flamme, le vampire avait pris feu, ne lâchant toutefois pas la jeune fille.

    Joshua arriva à son tour. Tirant la bête par derrière tandis que cette dernière allait bientôt devenir un tas de cendres, il permit à Iris de retrouver le sol et lui fit immédiatement quitter sa veste, qui avait commencé à prendre feu. La demoiselle s’était laissée tomber par terre. Assise contre le mur, elle regardait le vampire se faire dévorer par les flammes jusqu’à ce qu’il ne reste réellement plus rien de lui que de la poussière. Ca y était. C’était fait. Elle avait tué son premier vampire…

    - Va falloir que tu prennes une bonne douche en rentrant ma jolie.
    - Hein ?
    - Tu pues l’essence à plein nez !

    L’homme avait légèrement rit. Iris l’avait imité, plus par soulagement que parce qu’elle avait trouvé leur dialogue amusant. Cette nuit, à deux heures et quart précisément, elle était réellement devenue une chasseuse. Elle y était arrivée. Cette nuit, Joshua lui avait fait passer cette sorte de test qu’il redoutait tant. Elle s’en était tirée. Non sans aide, mais qui n’en avait pas besoin pour cette grande première fois ? Son mentor lui tendit la main une nouvelle fois pour l’aider à se relever. Iris l’avait prise. Puis, tous les deux, ils étaient rentrés, laissant le vent répartir les cendres du vampire où bon lui semblerait. Tout en elle disait qu’un chapitre venait de se terminer. Et qu’un nouveau commençait. Plus risqué, plus dangereux.


    Oh Babylon…

    - Bon… J’y vais.
    - Je sais. Oublie pas de m’envoyer régulièrement des nouvelles. Si jamais tu oublies ne serait-ce qu’une lettre, on débarque tous là-bas.
    - Tu vas me manquer Jo.
    - Ouais ouais, c’est ça.

    Joshua n’avait jamais eu l’habitude de témoigner réellement son affection pour n’importe quelle personne que ce soit. Et surtout pas pour Iris. Cette petite aux origines françaises par sa mère et écossaises par son père l’avait bein trop souvent fait sortir de ses gonds pour qu’il en soit ainsi. Et aujourd’hui, alors qu’elle avait déjà vingt-cinq ans, elle décidait de partir pour Babylon. Le vampire qu’elle recherchait… Apparemment, il y était. Depuis qu’elle était réellement devenue une chasseuse de vampire, elle avait cherché sa trace sans jamais s’arrêter. Iris en avait surpris beaucoup en étant encore en vie. Mais elle avait changé. Elle avait suivi les conseils de son mentor. Il valait mieux réfléchir en se fiant tout de même à son instinct plutôt que de se laisser contrôler par ses sentiments. Elle avait déjà tué pas mal de vampires en leur tendant des pièges. C’était plus sécurisant. Avec Joshua et quelques autres chasseurs, ils les capturaient, les enfermaient, les laissaient crever de faim et ensuite… Les faisaient brûler. Glasgow la connaissait bien. Elle était aussi forte lorsqu’il s’agissait de se battre. Sa réputation en Ecosse n’était plus à faire.

    Mais depuis qu’elle avait retrouvé sa trace à lui, elle avait pris la décision de partir sans peser le pour et le contre. Elle était forte, elle le savait. Elle se contrôlait, même si son caractère était toujours aussi difficile. Elle pouvait y arriver. Quand elle reverrait ce visage… Elle espérait qu’il se souvienne d’elle. Pour qu’il sache que c’était bien elle, Iris MacAddams, qui allait se battre contre lui jusqu’à ce que sa mort, définitive, l’emporte en Enfer. Ou jusqu’à ce qu’il la tue. Qu’il lui fasse faire ce même craquement sinistre qu’il avait fait à son père dix-huit ans plus tôt. Il mourrait dans la souffrance. Elle lui rendrait toute celle qu’elle avait ressenti par sa faute juste avant qu’il ne disparaisse enfin de la surface de la terre. Elle était déterminée. Il ne lui échapperait pas, elle était capable de tout pour ça. Bien sûr qu’elle était au courant de ce qu’il se passait dans cette ville. Iris n’y était pas allée tête baissée. La plupart des chasseurs de Glasgow préférait attendre pour voir comment les choses allaient évoluer. D’autres étaient morts, ou bien trop vieux pour se lancer utilement là-dedans. Et enfin, les derniers étaient encore trop jeunes. Alors elle était là. Et elle s’apprêtait à se lancer dans une histoire dans laquelle elle-même ne pensait pas pouvoir en ressortir vivante.


II. Secret words

    ▬ Iris ne dort que très rarement une nuit bien complète. Son sommeil très léger fait qu’elle se réveille pour un rien.
    ▬ Elle porte autour du cou le médaillon de son père, que Joshua lui a donné le soir où elle tua son premier vampire.
    ▬ Elle a toujours au moins une arme et un briquet sur elle. On ne sait jamais, mieux vaut être trop prudente que pas assez.
    ▬ Elle fume souvent après avoir tué un vampire. C’est un bon moyen pour décompresser un peu selon elle.
    ▬ Depuis ses sept ans, Iris est devenue légèrement claustrophobe. Pas énormément, mais être dans un endroit réellement étroit a le don de l’angoisser.
    ▬ Sa plus grande peur est d’être enterrée vivante. Sinon à part ça, il n’y a pas vraiment grand-chose qui l’effraie.
    ▬ Son caractère réellement fort fait d’elle une personne assez difficile à manier.
    ▬ Iris préfère tendre des pièges plutôt que de chercher une confrontation directe, bien qu’elle soit douée pour ça aussi.
    ▬ Sa reputation n’est plus vraiment à faire en Ecosse. Mais de là à ce qu’elle ait dépassé les frontières…
    ▬ Elle n’a pas peur de mourir pour tuer un vampire. Elle refuse par contre catégoriquement l’idée de pouvoir en devenir un.


III. Open your mind

    Quelles sont vos connaissances sur les vampires ?
      En tant que chasseuse, il est normal qu’Iris en sache un bon paquet sur eux. Ses parents l’étaient, son grand frère avait suivi leurs traces… En clair, depuis toute petite, la jeune femme baigne dans cet univers. Elevée aussi par un chasseur, connaissant le groupe que son père fréquentait avant qu’il ne décède, elle a passé sa vie à vouloir devenir ce qu’elle est aujourd’hui. Donc évidemment, elle sait quelles armes sont les plus efficaces. Elle n’hésite d’ailleurs pas non plus à se mettre en danger elle-même pour faire tomber un vampire dans l’un de ses petits pièges. Si Iris se balade toujours avec un briquet, ça n’est pas pour rien. Elle garde toujours aussi dans son sac une bouteille remplie d’essence et une autre remplie d’eau bénite. Oui, on peut dire que niveau connaissance de cette race, elle maîtrise. Dommage qu’il n’y ait pas de matière sur eux à l’école, elle aurait facilement pu décrocher un 20.



IV. What are you hiding?

    Pseudonyme/Prénom ; Kaka De La Vega
    Âge ; 18 ans (presque roh)
    Fille ou Garçon ; F
    Célébrité ; Mischa Barton
    Code du Règlement ; edit code ok
    Comment avez-vous découvert le forum ? En allant de partenaires en partenaires
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iris C. MacAddams [Done]   Lun 1 Juin - 1:30

Bienvenue à toi =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iris C. MacAddams [Done]   Lun 1 Juin - 1:32

    Merci =D
Revenir en haut Aller en bas
Saphyre V. Roosvelt

avatar

Féminin Nombre de messages : 185

Age : 29
Votre Prénom/Pseudo : .bittersweet
Multi-Comptes : //

Nourriture : Le sang humain.
Humeur : Indescriptible.
Date d'inscription : 08/04/2009

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 26 ans, dont une seule et pauvre année de vampirisme.
● Citation: « Horloge ! Dieu sinistre, effrayant, impassible, Dont le doigt nous menace et nous dit : « Souviens-toi » » - C. Beaudelaire
● Relations:

MessageSujet: Re: Iris C. MacAddams [Done]   Lun 1 Juin - 5:56

Bienvenue !
(:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iris C. MacAddams [Done]   Lun 1 Juin - 11:21

    Bienvenue ! =D
    Misha B. *.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iris C. MacAddams [Done]   Lun 1 Juin - 11:27

    Merci Vane et Jazz =D
    Jazz, comme un personnage dans un dessin animé avec des fantômes *o* Non j'ai pas honte de mes références xD
Revenir en haut Aller en bas
Livia S. Hagebak
SWEET ADMIN | Take these broken wings and learn to fly.
avatar

Nombre de messages : 3641

Age : 34
Votre Prénom/Pseudo : Hélène.
Nourriture : Manger du daim, c'est manger sain.
Humeur : gotta a feeling that tonight's gonna be a good night.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 79 ans. En paraît 21, l'âge de son décès.
● Citation: Vous avez tort. J’entends les cris, je vois l’effroi, l’horreur, le sang, la mer, les fosses, les mitrailles. Je blâme. Est-ce ma faute enfin ?
● Relations:

MessageSujet: Re: Iris C. MacAddams [Done]   Lun 1 Juin - 21:27

Bienvenue !!
Magnifique fiche que nous validons avec grand plaisir.
Amuse toi bien.

_______________________________



©️ collapsingnight
Living is easy with eyes closed, misunderstanding all you see. It's getting hard to be someone but it all works out. IT DOESN'T MATTER MUCH TO ME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://viva-vegas.forumsactifs.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iris C. MacAddams [Done]   Lun 1 Juin - 21:37

    Merci Livia pour l'accueil et la validation =D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Iris C. MacAddams [Done]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Iris C. MacAddams [Done]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans son regard absent et son iris absinthe...
» Livre XXI, traitant de la nature des fleurs et des guirlandes
» Pack, schnauzer nain de 9 ans
» + si j'ouvre les yeux, je ne m'en remettrais jamais - Iris
» iris la pire de miiverse-éternelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRELUDE.TO.DAWN :: ▬ Anciens membres; présentations-
Sauter vers: