AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Andréa J. Pierson [ en cours ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Andréa J. Pierson [ en cours ]   Ven 29 Mai - 17:57

Pierson Andréa \\\"Andie\\\"

[By Misery Angel]
18 ans
Anciennement étudiante nouvellement esclave à plein temps
« In a perfect world, never will we die ...»
[By saez]

Flesh And Blood


II. Secret words



    ▬ Hurle à la vue d’une araignée petite ou grosse.
    ▬ S’est entaillée le doigt en fouillant dans la voiture de son frère, elle a gardé de cette expérience une minuscule marque sur l’index.
    ▬ Se montre très sage et particulièrement peu contrariante avec ses bourreaux.
    ▬ Aime les faire enrager en restant muette lorsqu’ils lui parlent.
    ▬ Préserve tant bien que mal le peu de dignité qu’il lui reste et aide les autres esclaves à garder la tête haute.
    ▬ Ne croira jamais en l’existence d’un quelconque dieu.
    ▬ Déteste l’astrologie qu’elle trouve inutile et ennuyeuse.
    ▬ Garde précieusement un petit objet ayant appartenu à Kale, son grand frère.
    ▬ Aime cuisiner des bons plats qui ravissent ses invités.
    ▬ Adore parler vite et embrouiller l’esprit de tout le monde.


IV. What are you hiding?

    Pseudonyme/Prénom ; Lili
    Âge ;18 ans
    Fille ou Garçon ; fille
    Célébrité ; Michelle Trachtenberg
    Code du Règlement ; La frite c'est la fête !
    Comment avez-vous découvert le forum ? Disons que j'étais inscrite sur EZ, forum que j'adorais et quand il a été mis en hiatus, je me suis inscrite sur GOK rien que pour vous voir Very Happy et maintenant je termine la chaîne en m'imposant ici Smile


Dernière édition par Andréa J. Pierson le Ven 29 Mai - 23:59, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Andréa J. Pierson [ en cours ]   Ven 29 Mai - 18:01


I. Story left behind



      Date & Lieu de Naissance ; 14 Mai & Nashvill dans le Tenessee

    « - Kale ! »

    La petite fille se précipita vers la chambre de son grand-frère, elle tenait fermement dans l’une de ses petites mains un objet étrange en plastique. Elle ouvrit la porte sans se préoccuper du bruit ou de l’effet de surprise, il jouait tranquillement avec ses soldats comme s’il n’avait rien fait … La petite vint vers lui et tendit le bras en lui mettant sous le nez sa jolie poupée Barbie qui était devenue une femme soldat. Andréa avait les larmes aux yeux, elle l’aimait celle-là ! Il les détruisait toutes. Énervée et triste, l’enfant marcha sur un jouet de son frère. Elle se tourna vers lui et lui tira la langue tout en filant vers la cuisine en hurlant … Andréa vint se blottir contre sa grand-mère qui l’accueillit dans ses bras chaleureusement. La vieille dame attendit une explication qui ne vint jamais et tandis qu’elle reprenait sa lecture la petite remontait lentement à l’étage. Kale l’attendait en haut des escaliers, les bras croisés et à première vue très énervé.

    « - C’est toi qui a commencé ! »

    Elle haussa les épaules et le poussa pour passer mais il était plus grand et plus fort qu’elle alors il lui barra le chemin. Andréa fronça les sourcils et fit une nouvelle tentative mais celle-ci fut vaine. L’enfant resta face à son aîné qui semblait attendre une justification, elle n’était pas rancunière surtout pas avec son frère mais il prenait toujours ses poupées Barbie pour ses guerres ! Elle ne les aimait plus lorsqu’elles avaient de la peinture noire sur la figure et les cheveux rasés. Andie soupira, elle regarda son frère dans les yeux une minute et reprit ensuite :

    « - Je vais le dire à mamy ! Tu prends toujours mes poupées et après elles sont plus belles … »

    Kale ne répondit pas et retourna sans un mot de plus dans sa chambre. Il ferma la porte derrière lui pour insister sur le fait qu’il désirait être seul. Andréa se dirigea vers sa pièce à elle et à elle seule pour se plonger dans ses jouets. Elle prit un petit ours en peluche qu’elle serra contre elle, c’était un de ses derniers souvenirs de ses parents … Kale ne savait pas ce que représentait cette peluche, il ne se souvenait pas du jour où sa petite sœur avait reçu ce cadeau de la part de sa maman. Andréa au contraire sans souvenait parfaitement ! C’était très étrange car elle avait comme un trou dans la mémoire qui voilait la période où ses parents étaient encore en vie. Pourquoi ? Elle ne le savait pas. Se souvenir de quoi que ce soit était impossible, Andie voyait encore les traits de sa maman mais ceux de son papa s’effaçaient de son esprit peu à peu. Heureusement lorsqu’elle oubliait les détails, elle courrait poser des questions à ses grands-parents. Elle ne parlait plus d’eux avec Kale, elle l’avait fais une fois et il était devenu triste … Andie détestait voir son frère triste c’est pourquoi elle ne lui posait plus jamais de questions sur leurs parents.

    « - Il y a une surprise pour vous dans le salon ! »

    Andréa fit bouger joyeusement tous ses jouets parfois en éclatant de rire, parfois en feintant les larmes ou parfois en adoptant un ton grincheux …




    « - Marion est là ! »

    La fillette attrapa son sac à dos et se précipita vers ses grands-parents pour les saluer, elle fit un bref coucou à son frère et elle s’enfuit vers la porte. Sa meilleure amie attendait impatiemment dehors, Andréa allait passer la nuit chez elle parce qu’elles avaient des devoirs à faire et des rumeurs amusantes à partager. Du haut de leurs sept ans, elles étaient déjà des petites reines ! Elles n’étaient pas méchantes avec les autres enfants au contraire tout le monde les adoraient. Mais elles imitaient la grande sœur de Marion qui invitait chaque mercredi soir sa meilleure amie pour discuter toute la nuit et rire pour rien … Andie ne comprenait pas le but de ses entrevues mais cela l’amusait beaucoup ! Et elles pouvaient jouer jusqu’à ce qu’il fasse noir dehors. Les parents de Marion étaient très peu attentifs à ce que leurs filles faisaient, ils n’étaient pas souvent chez eux. Les deux fillettes montèrent les escaliers lorsqu’elles furent arrivées chez Marion, elles entrèrent dans la chambre de la petite et refermèrent la porte.
    « - Je l’ai vu ! J’ai vu ton frère ! Haaa … Il est beau ! Tu as de la chance Andie ! »

    Andréa haussa les épaules d’un geste las, elle ne trouvait pas que son frère était si beau ! Marion parlait toujours de lui et elle lui faisait des dizaines de compliments. Andie adorait se disputer avec elle en la contredisant, elle aimait lui raconter des anecdotes dégoûtantes basée sur les bêtises de Kale, c’était répugnant mais Marion continuait à s’extasier lorsqu’elle le croisait. Andréa s’allongea sur le lit de sa meilleure amie et observa le plafond tandis que l’autre fillette recommençait à énumérer les qualités de Kale. Leur discussion fut interrompue par l’irruption d’une adolescente qui entra dans la pièce sans prévenir et qui souleva et déplaça chaque objet. Marion hurla mais son aînée s’en contrefichait et elle continuait ses fouilles. La cadette de la famille attrapa le bras de sa sœur et elles partirent dans une bataille toutes les deux, Andie soupira. Elle préférait de loin ses accrochages avec son frère ! Marion jeta un bijou dans le couloir et sa sœur sortit, rouge et les cheveux en bataille.

    « - Je la déteste ! Papa dit qu’elle va partir après cet été. Je suis heureuse ! »

    Andie ne répondit pas mais elle réfléchit longuement à cette phrase venant de Marion, celle-ci repartit dans un monologue cette fois parlant d’une nouvelle chanson. Andréa tentait de s’imaginer la vie sans Kale … Elle aurait nettement moins de problèmes ! Ses poupées pourraient enfin être en sécurité et ses grands-parents s’occuperaient deux fois plus d’elle. Mais jamais, jamais Andie ne laisserait partir son frère adoré loin d’elle. Se séparer de lui pour quelques jours était un véritable soulagement mais après maximum trois jours, Andie pleurait pour retrouver Kale. Une voix hurla qu’elles devaient descendre pour manger et les deux petites sautèrent sur leurs pieds, prêtes à passer à table.

    « - Maman a préparé des pancakes ! »

    Les grands-parents d’Andréa ne lui faisaient jamais de pancakes ! Ils détestaient ça. Andie n’en mangeait que lorsqu’elle allait chez Marion … La génitrice de celle-ci ayant sans doute un gros faible pour les pancakes, elle en préparait plusieurs fois par semaine. Ils s’installèrent tous à table et le regard de l’invitée passa sur chaque membre de la famille. Était-ce à ça que sa famille aurait ressemblé s’ils n’avaient pas été élevés par leurs grands-parents ? Marion n’était proche ni de sa sœur ni de ses parents. Tout le monde boudait tout le monde … Ils mangeaient en silence et lorsque quelqu’un ouvrait la bouche, il critiquait une autre personne. Les disputes étaient courantes, Andie secoua la tête pour cesser de s’imaginer dans cette situation. Sa famille n’aurait pas été comme celle-ci ! Ils se seraient tous adorés et tout aurait été parfait !



    « - Où tu vas ? Je vais le dire à papy ! »

    Andie s’était échappée de son lit, son frère faisait du bruit … Elle s’était réveillée et maintenant, elle voulait savoir.

    « - Tu dis quelque chose, je décapite tes poupées Barbie ! »

    La fillette ouvrit la bouche pour hurler et appeler ses grands-parents mais la main de son frère se plaqua sur ses lèvres l’empêchant de faire sortir le son. Elle repoussa le bras de son aîné de toutes ses forces mais c’était inutile, il l’emmena dans la chambre et ils s’assirent sur le lit. Andréa l’observa quelques minutes tout en l’écoutant lui expliquer la situation, le frère de son meilleur ami allait camper dans la forêt ! Une expérience unique à ne pas rater … Andie accepta de se taire sur les évènements mais imposa une condition : Sa présence dans l’escapade. C’était un compromis entre elle et lui ! S’il sortait, elle aussi dans le cas contraire ni lui ni elle ne passerait la porte ce soir. Ils partirent donc ensemble et rejoignirent le meilleur ami de Kale qui fit une remarque qui donna envie à Andréa de le frapper violemment. Malheureusement si elle voulait être acceptée dans l’escapade, elle devait se faire discrète mais il pouvait attendre ! Sa vengeance serait terrible.

    « - On y va ! »

    Le petit groupe de jeunes gens se dirigea vers la forêt d’un pas légèrement trop rapide pour les petites jambes d’Andie. Très vite ils arrivèrent à destination, Kale et son meilleur ami allèrent manger des bonbons et se raconter des histoires effrayantes tandis que la fillette échappait à la surveillance de tout le monde pour s’amuser seule et profiter des joies de la solitude et de la liberté. Au début tout était merveilleux … Elle se baladait dans la forêt en sentant l’air caresser sa peau et la douceur de la nuit s’installer plus intensément dans le ciel. Les oiseaux retrouvaient leur nid ainsi que leur famille et les animaux nocturnes sortaient de leur cachette. Andréa croisa un hibou qui sonna l’alerte du désespoir. La belle forêt amusante et merveilleuse était devenue un champ de guerre, il faisait sombre et froid … La petite était frigorifiée et morte de peur, elle ne s’était pas trop éloignée du campement et elle pourrait vite rejoindre Kale. Elle accéléra le pas pour arriver au plus vite auprès de son aîné, il faisait si froid. Andréa accrocha plusieurs fois ses vêtements dans des branches et sa peau fut écorchée laissant un petit filet de sang s’échapper de sa main.

    « - Je veux rentrer à la maison ! »

    Kale était debout face à elle, il ne pouvait nier qu’elle n’était pas en bon état. Sa petite tête adorable s’était transformée en un air triste et désespéré. Andie retrouva cependant rapidement son visage habituel, elle n’aimait pas que son frère la voit dans cet état-là. Ils se dirigèrent ensuite vers le grand frère, celui qui les avait emmenés dans cette forêt. Celui-ci fut particulièrement peu sympathique, il les envoya voir ailleurs avec une méchanceté et une vulgarité surprenantes. Andie se serra contre Kale, elle tremblait légèrement secouée par le froid et le stress.

    « - Viens je vais te ramener »

    Kale était toujours aussi rassurant et protecteur qu’avant, il la serrait tendrement contre lui et l’emmenait dans la forêt comme s’il connaissait le lieu parfaitement bien. Il marchait d’un pas décidé et non pas hésitant. Andie comprenait que son aîné savait où ils allaient … Elle ne parla pas, trop effrayée pour risquer de discuter. Soudain ils discernèrent un homme, si pâle et aux yeux si rouges. Jamais Andie n’avait vu un être aussi effrayant ! Tel un fantôme hantant les lieux car errant entre la vie et la mort, il leur lança une phrase hors du commun. Proie ? Appétissante ? Andréa serra plus fortement la main de son frère et celui-ci se mit devant elle pour la protéger du danger, il ne voulait pas que sa sœur soit blessée ou attaquée.

    « - Laisse-nous tranquilles Monsieur »

    Andréa poussa un cri de désespoir et de détresse lorsque l’inconnu lança un rire démoniaque, il lui faisait tellement peur … Cet endroit lui faisait peur tout ici lui inspirait la plus grande peur. Subitement l’individu mystérieux se jeta dans leur direction, Andie n’eut pas le temps de se cacher les yeux ni même de se retourner. Le corps de Kale se métamorphosa, ses vêtements se déchirèrent et son apparence humaine céda la place à celle horrifiante d’un immense loup. Le cri d’horreur que poussa Andie dépassa largement celui qu’elle avait poussé quelques instants auparavant. Tandis que son frère se jetait sur son ennemi en engageant le combat, elle pleurait … Son Kale était un monstre ! Elle vivait avec un monstre tous les jours, ce monstre l’avait serré dans ses bras, ce monstre elle l’aimait plus que quiconque habitant sur Terre. Les petites joues rouges de la miss furent très vite traversée par de rapides larmes, elle tourna les talons et prit la fuite. Andie courut à ne plus pouvoir respirer jusqu’à ce qu’elle soit contrainte de s’arrêter, elle était au bord d’une route, pourquoi lui ? Pourquoi ? L’enfant se laissa tomber dans les feuilles mortes et appuya délicatement son dos contre un arbre. Elle enfouit son visage dans ses mains et sanglota longtemps … Tellement que la fatigue l’attrapa par surprise.

    « - Andie ? Andie, ma chérie tout va bien ? »

    La voix rassurante de son grand-père la soulagea, elle ouvrit les yeux et se jeta au cou de son papy en versant les dernières larmes qu’elle possédait. Andréa voulait lui expliquer la situation mais les mots ne venaient pas … Tout était tellement confus dans son esprit ! Elle revoyait la scène, son frère se métamorphoser, l’homme étrange et ses yeux rouges, les larmes envahirent ses yeux … Le vieil homme fit entrer son petit ange dans le véhicule et l’installa confortablement tout en l’enroulant tendrement dans une couverture. Ils retournèrent chez eux où ils prirent place dans le canapé et où Andie retrouva la parole.

    « - Papy ! Hier, un Monsieur avec des yeux rouges nous a appelés dans la forêt et il est venu vite vers nous ... Kale s’est mis devant moi et après il est devenu un monstre avec beaucoup de poils et des énormes dents ! Papy j’ai peur ! »

    Elle voulut se cacher dans les bras de son grand-père mais il se précipita hors du salon, la laissant seule dans cette pièce. Andie fut reprise d’une longue série de larmes tandis que sa mamy arrivait pour la tenir et la bercer tendrement. Elle la calma et la réconforta, elle lui expliqua la situation même, l’esprit très ouvert à l’imaginaire d’Andréa lui offrit la possibilité de comprendre cette histoire complètement folle. Son frère ne pouvait pas être un loup-garou ! Cela dit après avoir vu le spectacle du soir précédent, Andréa était capable d’accepter toutes les hypothèses possibles qui lui expliqueraient cette aventure … Un nouveau monde s’ouvrait à elle, un monde hostile et dangereux pour la frêle humaine sans défense qu’elle était mais tout cela, elle ne le comprit que bien plus tard … Des années plus tard ! Lorsque son enfance insouciante laissa place à une adolescence particulièrement mouvementée. Heureusement son Kale était encore là pour elle, loup ou pas il restait son grand frère adoré et rien au monde n’aurait pu changer ça.




Dernière édition par Andréa J. Pierson le Ven 29 Mai - 23:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Andréa J. Pierson [ en cours ]   Ven 29 Mai - 18:01

    Dix huit ans ! Andie les avait désormais et les histoires de vampire et de loups-garous étaient devenues un quotidien. Kale savait gérer son état de loup et ils avaient retrouvés un rythme de vie tout à fait normal … Mais ils avaient perdu quelqu’un durant ses années, une personne qui leur était très chère à tous les deux : Leur grand-père. Ce fut un déchirement pour lui comme pour elle. Kale perdit son protecteur et son mentor tandis qu’Andréa perdait son confident, sa figure paternelle et son conseiller. Ils se soutinrent mutuellement dans cette lourde épreuve et ils tentèrent d’être présents pour leur mamy qui était pétrifiée de chagrin. Kale réparait des voitures et Andie l’aidait parfois dans ses tâches ! Elle avait besoin de lui et depuis la mort de leur papy, elle s’accrochait à son frère comme un survivant du Titanic se serait accroché à un bateau de sauvetage. Il s’était discrètement et progressivement approprié les fonctions de son grand-père. Ils partageaient davantage de secrets et se confiaient plus souvent l’un à l’autre. Cela dit Kale refusait toujours d’admettre qui était cette fille dont il était amoureux …

    « - Si tu me disais qui est cette fille je pourrais t’aider ! »

    Andréa aimait l’ennuyer avec ça, elle le titillait sans cesse pour savoir de qui il s’agissait mais Kale gardait le silence. C’était quelque peu injuste, elle le lui disait de qui elle tombait amoureuse de son côté ! Andie passa une main dans ses cheveux, ils étaient installés sur la véranda, ils aimaient cet endroit et prenaient souvent le temps de s’y asseoir pour parler. Andréa adorait raconter sa vie à son frère ! Elle aimait le voir soupirer lorsqu’elle parlait trop longtemps. Malheureusement ce soir, ils allaient devoir changer de sujet de conversation … Andie soupçonnait un homme d’être un vampire et cette même personne lui tournait fortement autour, elle se sentait extrêmement mal à l’aise d’en parler à Kale. Si l’inconnu n’était pas un vampire, Andréa serait morte de honte ! Il était tout de même plus prudent d’en discuter avec son frère, il savait certainement reconnaître les suceurs de sang mieux qu’elle ! Ils en discuteraient plus tard, pour le moment elle voulait l’ennuyer avec sa future petite-amie … C’était tellement amusant.

    « - Elle a des cheveux blonds ? Non j’imagine une rousse ! »

    Andie pouffa de rire et lança un regard moqueur à son frère, elle tentait de le titiller mais cela ne semblait pas vraiment le gêner … Tant pis pour cette fois mais la prochaine serait la bonne.



    « - Lâche-moi créature de l’enfer ! Ne me touche pas ! Kale ! Kale ! »

    L’être vampirique souriait de ce sourire pervers et sadique qu’elle détestait tant, pourquoi était-il ici ? Que faisait-il dans sa maison ? Andie le repoussait tant bien que mal … Non en toute franchise elle le repoussait très mal ! Sa force n’était rien comparée à celle de l’être démoniaque. Il la scrutait avec cette lueur d’appétit dans les yeux et elle avait l’impression que sa bave allait couler dans quelques secondes. Soudain la porte s’ouvrit dans un grand fracas, un homme inconnu entra et tua le vampire en hurlant à Andréa de fuir. L’adolescente vit une dernière lueur d’espoir s’offrir à elle, elle sortit de la maison qu’elle détestait désormais et s’enfuit dans les rues couvertes de sang et décorée de cadavres humains. Les larmes coulaient le long de ses joues tandis que ses jambes la propulsaient le plus vite possible vers la forêt … Kale devait y être ! Il était là-bas entre les arbres, elle pouvait presque sentir son odeur, ses bras protecteur autour d’elle et sa joue contre sa tête. Malheureusement Andie fut désillusionnée avec brutalité lorsqu’une main s’empara de ses cheveux sèchement tout en la tirant vers l’arrière. Un cri de douleur s’échappa de la bouche de l’humaine alors qu’elle s’écrasait sur le postérieur au sol. La vampire l’observait avec un air hautain, elle la voyait tel un vulgaire morceau de viande dont elle avalerait le sang sous peu.

    « - Relève-toi ! »

    Sa voix sèche n’enlaidissait en rien ses traits de déesse, Andréa voyait la forêt … Si proche mais maintenant si lointaine ! Elle savait que Kale n’était pas loin, elle le savait et le sentait. Il était en vie ! Et en bon état. L’adolescente jugea plus intelligent d’obéir à l’être démoniaque, elle ne faisait pas le poids contre une buveuse de sang. Celle-ci se montra clémente envers la frêle miss ou peut-être était-ce qu’elle voulait uniquement garder le liquide vital pour plus tard ? Quoi qu’il en soit, elle attrapa le bras de sa nouvelle esclave et l’entraîna avec elle dans les profondeurs de la ville. Plus elles s’éloignaient de la forêt et plus les espoirs de retrouver son frère s’évanouissaient. Andie s’était sentie tellement proche du but ! Quelques minutes de plus et elle aurait été en sécurité dans la forêt, ils étaient là, observant les dégâts … Andréa fut emmenée par son bourreau sur la place publique où des humains étaient tués par des vampires. L’explication de leur visite à cet endroit fut rapide.

    « - Tu sais ce qu’il t’arrivera si tu refuses de me faire goûter à ton sang ! »


    La vampire leva la main, désignant les humains refusant de céder leur liquide vital volontairement aux créatures de l’enfer. Ils le prenaient tout de même ! Mais beaucoup moins délicatement … Il n’y avait rien de délicat dans le fait de verser son sang dans un récipient mais c’était mieux que d’être dégustés par des vampires assoiffés de sang qui se jetteraient sur n’importe qui. Andie ne voulait pas mourir, elle avait peur de la mort ! Elle était assez courageuse pour pouvoir supporter cette souffrance et ce cauchemar aussi longtemps qu’il le faudrait avant que Kale ne vienne la chercher. Il allait venir … C’était logique ! C’est en pensant de toutes ses forces à lui, en bloquant son esprit sur le sourire et les moqueries de son frère, que l’adolescente esclave et mutila légèrement l’avant-bras pour laisser couler du liquide dans un récipient, ce même liquide fut reçu avec délice dans la bouche du vampire qui s’en passa la langue sur les lèvres avant de murmurer avec tout son sadisme et sa perversité :

    « - Encore ! »


    Kale … Elle ne devait penser qu’à Kale … Pas à sa grand-mère qui s’était sacrifiée pour la sauver, pas à cette chance qu’elle avait eu de se retrouver en sécurité dans la forêt. Simplement se souvenir de lui et de ses parents, elle pouvait aussi se focaliser sur eux et retenir toute son attention sur ces deux êtres qu’elle aimait tant mais qu’elle connaissait si peu. En pensant à sa famille, elle s’entailla plus profondément pour faire couler plus de sang dans le récipient. Son grand-père, sa grand-mère, ses parents, … Ils étaient tous là-haut ! Qui serait le prochain ? Kale ou elle ?



III. Open your mind

    Quelle est votre vision d'avril 1973 ?


      Ce jour où elle fut brutalement arrachée de chez elle lui restera à jamais gravé dans la mémoire. Depuis ce jour-là, elle n’a plus vu son grand frère. Sa grand-mère s’est sacrifiée pour elle ce même jour maudit, elle a donné sa vie pour sauver celle de sa petite fille adorée … Au final, Andréa est tout de même restée une misérable esclave. L’adolescente se sent idiote et ridicule, elle était à deux doigts d’entrer dans la forêt, elle a été capturée par les démons au seuil des portes du paradis qui lui étaient ouvertes. C’est d’autant plus dur d’accepter le fait d’être piégée à Babylon à servir d’usine à sang pour des êtres démoniaques pour elle que pour les autres. Andie pense sans cesse à cette belle occasion qu’elle a eu de retourner dans la forêt et à chaque fois elle remue le couteau dans la plaie … C’est inutile de se faire du mal mais c’est automatique, elle y repense encore et encore. Avril 1973 est le pire mois qu’elle n’ait jamais vécu tout au long de sa courte vie. Andréa n’oubliera jamais les rues de la ville souillée par du sang, jonchée de cadavres d’innocents et les cris des vampires résonnants dans la ville dépeuplée. L’horreur de cette journée se répète tous les jours pour Andie, elle subit jusqu’au jour où Kale viendra la sauver ... Ou lorsqu’une tout autre personne viendra à elle.

    Quelle est votre vision de la situation actuelle ?


      Andie supporte très mal sa vie actuelle, se réveiller chaque matin en sachant que ses bras vont encore être entaillés est insoutenable. Elle aurait de loin préféré la mort si elle ne ressentait pas la présence lointaine de son frère. Pour lui et pour les rares dernières personnes encore vivantes qu’elle aime ayant pu rejoindre la forêt, elle s’accroche tant bien que mal. La vie est un véritable enfer, les vampires sont des bourreaux exceptionnels ! Ils adoptent un comportement semblable à celui des nazis face à leurs victimes. S’ils ne les tuent pas directement, ils les vident lentement de leur sang et les épuisent de plus en plus. La vie s’échappe des derniers humains présents dans les rues de Babylon, ils ne peuvent se réfugier où que ce soit … Ils ne peuvent fuir ni se rebeller. Ils sont pieds et points liés, traités comme du bétail et malmenés plus férocement de jour en jour. Andie est loin d’avoir la maitresse la plus sympathique mais elle parvient à subir les coups, les humiliations et la douleur. C’est dur pour tous les survivants et chacun des êtres vivants encore debout dans la ville s’accroche uniquement dans le but de retrouver sa famille. Personne ne serait assez fou pour s’attacher à la vie à un tel prix. Comparée à la vie horrible qu’ils mènent, l’enfer ressemble étrangement fort au paradis …



Dernière édition par Andréa J. Pierson le Sam 30 Mai - 0:05, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Andréa J. Pierson [ en cours ]   Ven 29 Mai - 18:06

ANDIEE
Rahhh ma petite soeur adorée que j'attends depuis très longtemps xD

Bienvenue à toi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Livia S. Hagebak
SWEET ADMIN | Take these broken wings and learn to fly.
avatar

Nombre de messages : 3641

Age : 34
Votre Prénom/Pseudo : Hélène.
Nourriture : Manger du daim, c'est manger sain.
Humeur : gotta a feeling that tonight's gonna be a good night.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 79 ans. En paraît 21, l'âge de son décès.
● Citation: Vous avez tort. J’entends les cris, je vois l’effroi, l’horreur, le sang, la mer, les fosses, les mitrailles. Je blâme. Est-ce ma faute enfin ?
● Relations:

MessageSujet: Re: Andréa J. Pierson [ en cours ]   Ven 29 Mai - 21:18

Lili <3
Bienvenue ici également. Ca fait plaisir.
Bon courage pour la fiche.

_______________________________



©️ collapsingnight
Living is easy with eyes closed, misunderstanding all you see. It's getting hard to be someone but it all works out. IT DOESN'T MATTER MUCH TO ME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://viva-vegas.forumsactifs.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Andréa J. Pierson [ en cours ]   Ven 29 Mai - 21:21

Merci mon Kale !

Ta petite sœur adorée attend impatiemment que tu viennes la délivrer What a Face

LN ! En Evan R. Wood ! Very Happy Je suis contente de te retrouver
Revenir en haut Aller en bas
Alexander P. MacDraw

avatar

Masculin Nombre de messages : 921

Age : 30
Votre Prénom/Pseudo : Chris.
Nourriture : Si seulement ils étaient comestibles.
Humeur : Insatiable, jamais rassasié de la peau froide de son ennemie.
Date d'inscription : 06/12/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: vingt-cinq ans.
● Citation: Il y a une extase qui marque le sommet de la vie, et au-delà de laquelle la vie ne peut pas s'élever. Et le paradoxe de la vie est tel que cette extase vient lorsque l'on est le plus vivant, et elle consiste à oublier totalement que l'on est vivant.
● Relations:

MessageSujet: Re: Andréa J. Pierson [ en cours ]   Ven 29 Mai - 21:22

    Bienvenue Lili What a Face
    Bonne continuation pour ta fiche : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Andréa J. Pierson [ en cours ]   Ven 29 Mai - 21:23

Mdr ! Chris

Si je me souviens bien tu étais déjà en ROb. Patz sur GOK non ?

Contente de te retrouver toi aussi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Andréa J. Pierson [ en cours ]   Ven 29 Mai - 23:43

Bienvenue ! (:
Revenir en haut Aller en bas
Alexander P. MacDraw

avatar

Masculin Nombre de messages : 921

Age : 30
Votre Prénom/Pseudo : Chris.
Nourriture : Si seulement ils étaient comestibles.
Humeur : Insatiable, jamais rassasié de la peau froide de son ennemie.
Date d'inscription : 06/12/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: vingt-cinq ans.
● Citation: Il y a une extase qui marque le sommet de la vie, et au-delà de laquelle la vie ne peut pas s'élever. Et le paradoxe de la vie est tel que cette extase vient lorsque l'on est le plus vivant, et elle consiste à oublier totalement que l'on est vivant.
● Relations:

MessageSujet: Re: Andréa J. Pierson [ en cours ]   Ven 29 Mai - 23:56

    Héhé, toujours. RP est ma marque de fabrique.
    What a Face
    Lui et les frères Winchesters Razz

    Content de te retrouver, moi aussi, Lili : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Andréa J. Pierson [ en cours ]   Sam 30 Mai - 0:01

Alex : J'avoue que tu es toujours très beau en Rob Patz Razz

Merci Carolyn !

Edit : Je crois avoir terminé ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Andréa J. Pierson [ en cours ]   Sam 30 Mai - 0:08

L'est parfaite ta fiche i'm in love with you
J'ai enfin ma soeuuuur ! Faut juste que j'aille te sortir de ton pétrin xD
Revenir en haut Aller en bas
Declan W. Bowden
Devil Admin | Not a Monster. Just a Villain.
avatar

Féminin Nombre de messages : 3882

Age : 29
Votre Prénom/Pseudo : Maëva
Nourriture : Humains.
Humeur : Indescriptible
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 247 ans
● Citation:
● Relations:

MessageSujet: Re: Andréa J. Pierson [ en cours ]   Sam 30 Mai - 1:10

Bienvenue ici Lili.
On voit ça entre admins et on te dit. Wink

_______________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livia S. Hagebak
SWEET ADMIN | Take these broken wings and learn to fly.
avatar

Nombre de messages : 3641

Age : 34
Votre Prénom/Pseudo : Hélène.
Nourriture : Manger du daim, c'est manger sain.
Humeur : gotta a feeling that tonight's gonna be a good night.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 79 ans. En paraît 21, l'âge de son décès.
● Citation: Vous avez tort. J’entends les cris, je vois l’effroi, l’horreur, le sang, la mer, les fosses, les mitrailles. Je blâme. Est-ce ma faute enfin ?
● Relations:

MessageSujet: Re: Andréa J. Pierson [ en cours ]   Sam 30 Mai - 17:29

Présentation validée.
Bon jeu !!

_______________________________



©️ collapsingnight
Living is easy with eyes closed, misunderstanding all you see. It's getting hard to be someone but it all works out. IT DOESN'T MATTER MUCH TO ME.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://viva-vegas.forumsactifs.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Andréa J. Pierson [ en cours ]   Sam 30 Mai - 23:51

Merci LN !

Et Margaux et Maëva aussi
Revenir en haut Aller en bas
Lisbeth B. O'Connor
Admin |A woman's face is her work of fiction.
avatar

Féminin Nombre de messages : 2743

Age : 26
Votre Prénom/Pseudo : Margaux
Nourriture : Rhésus positif.
Humeur : A jouer à pile ou face.
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 25 ans. En parait 17.
● Citation: When other little girls wanted to be ballet dancers I kind of wanted to be a vampire.
● Relations:

MessageSujet: Re: Andréa J. Pierson [ en cours ]   Dim 31 Mai - 0:26

Bienvenue à toi Smile

_______________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://prelude-to-dawn.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Andréa J. Pierson [ en cours ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Andréa J. Pierson [ en cours ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRELUDE.TO.DAWN :: ▬ Anciens membres; présentations-
Sauter vers: