AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Are we still gonna be friends after that? [Carolyn]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Are we still gonna be friends after that? [Carolyn]   Jeu 12 Mar - 3:24

    [Sorry ca m'a prit du temps je suis incorrigible!]

    Bee attendait Carolyn près d'une table de pic-nic qui était sur le terrain de l'hôpital. La louve blanche était stagiaire interne à la clinique, ce qui voulait dire que ses études avançaient à grands pas. Ses tâches étaient très simple au début, elle prenait la température et prenait les signes vitaux, les notait au dossiers des patients, elle leur donnait à manger et nettoyait souvent leurs lits, les faisait prendre des bains. Bref, elle était plutôt un genre de préposée à l'entretient des patients. Ce n'était pas très valorisant pour la future médecin, mais elle devait passer par là au tout début. De plus, elle se plaisait à rendre service aux gens qui en avaient besoin. Ce jour-là, elle avait courrut dans tous les sens pour s'occuper au maximum.

    Elle voulait s'enlever certaines choses de la tête, comme le fait qu'elle était un loup garou, et une très mauvaise louve d'ailleurs, puisqu'elle avait laissé filé deux vampires en moins d'une semaine. Le premier était un véritable meurtrier d'humain, elle avait été si faible de le laisser partir, surtout après qu'il l'ai mise au courant qu'il n'allait pas changer de nature. Puis le second, un vampire ténébreux et terriblement beau qui lui, ne semblait s'attaquer qu'aux animaux. Repenser à cette rencontre la rendait complètement folle, elle n'avait qu'une envie, c'était de le revoir, d'en apprendre plus sur lui et sur les siens. Elle lui avait donné rendez-vous, elle devait aller le rejoindre ce soir, à la tombée du jour. Rien que d'y penser, elle se sentait étrange, illégale. Elle se sentait coupable de pactiser avec l'ennemi, mais était-il réellement un ennemi? Il avait été si galant, il lui avait donné sa veste lorsqu'elle avait froid.

    Blodwyn resserra l'étreinte de la veste noire qu'elle portait sur ses épaules. Une veste d'homme, une veste de vampire. Il n'avait pas réussi à l'enlever depuis cette rencontre. Sauf au travail, car elle n'avait pas le droit de la porter et qu'elle ne voulait pas l'abîmer. Dès qu'elle était sortie pour son heure de pause, elle l'avait remise sur ses épaules, la serrant très fort autour d'elle, comme si elle voulait qu'elle se fusionne à sa propre peau. Décidément cela devenait malsaint pour la jeune femme. Heureusement qu'elle travaillait ce jour-là, elle évitait de se transformer avec les autres pour ne pas qu'ils lisent dans ses pensées. Le fait d'être dans un lieu neutre la sécurisait. En plus, elle allait partager un bon moment avec son amie Carolyn qui travaillait avec elle.

    Elle sortit alors un grand sandwich de son sac à déjeuner, ainsi qu'une bouteille d'eau. Elle avait toujours des repas gigantesque, personne ne croyait qu'elle arrivait à avaler tout cela, pourtant Bee mangeait comme un ogre, surtout depuis qu'elle était louve. Elle ne prenait jamais un kilo. Elle finit par apercevoir son amie au loin qui venait la rejoindre et lui fit de joyeux signaux de bienvenue. Elle espérait secrètement que Carolyn lui change un peu les idées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Are we still gonna be friends after that? [Carolyn]   Lun 13 Avr - 17:09

    FLASHBACK

    CAROLYN – Je devrais peut-être te la rendre…
    TENNESSEE – Tu peux la garder.
    CAROLYN – Me..rci… Euhm… Est-ce que… Est-ce que je vais te revoir?... Peut-être…. ?
    TENNESSEE – Nous ne devons nous revoir , c'est ... C'est bien trop Périlleu pour toi , je suis... Je suis tellement diférent de ce que tu pourrais croire , tellement plus...dangereux Et je ne saurais continuer de vivre en sachant que j'aurais réussis a te refaire souffrir…
    CAROLYN – Mais je ne souffre pas!... J’suis bien… Est-ce que ça aiderait si… Si je te disais que… que… Que j’ai envie de te revoir?...
    TENNESSEE - Mais tu souffriras, comme elles ont toutes souffert, tu n'es pas différente d'elle. Tu n'es.. Tu es Humaine Carolyn, tu es bien trop humaine, bien trop sensible, bien trop ... Et moi je ne suis que bien trop sauvage…
    CAROLYN – Mais… Mais de quoi est-ce que tu parles?! « Bien trop humaine » ! Et toi t’es quoi alors?!! Écoutes, si tu ne veux plus me revoir, tu n’as qu’à me le dire… Comme ça je n’aurai pas à me faire de faux espoirs…

    Les sourcils froncés, la lèvre prisonnière de ses dents, Carolyn serre les poings de rage. Furieuse, elle roule les yeux avant de dire quelque chose d’autre et elle tourne ses talons afin de sortir de cet endroit. Pourquoi est-ce qu’elle ne voit plus rien devant elle?!! Pourquoi, ciel, est-ce que tout est embrouillé?!! Une larme coule rapidement le long de sa joue rouge… Ah!... Ça. Rapidement, elle essuie cette larme de sa main mais son autre bras se fait empoigné. Baissant rapidement la tête à la source de tout ça, elle remarque ces doigts… Cette main. Cette main qu’elle a si longtemps regardée il y a de ça quelques heures. Rapidement, elle s’arrête mais ne se retourne pas. Enfin, pas de son propre gré. Avant qu’elle ne puisse faire quoi que ce soit, elle est rapidement pivotée face à lui, cet homme qu’elle ne connaît qu’à peine. Mais ces yeux… Son regard… Rien de ce que Carolyn a eu l’honneur de voir de son vivant. Il avait l’air si… Faut le dire : dangereux. Il empoigne sa main tellement fort qu’elle se demande sérieusement d’où est-ce qu’il peut bien avoir cette force. Et… Elle se demande également si son bras allait briser. Et sans même qu’elle recule ou qu’elle se défasse, il lui prend la tête de ses deux mains et la colle contre son torse où… Elle n’entend rien. Peut-être parce qu’elle ne voulait pas entendre, peut-être parce qu’elle refusait… Peut-être parce qu’il n’y avait rien? Peut-être était-elle trop préoccupée à penser qu’il était bien trop froid pour être vrai…

    TENNESSEE - L'entends-tu ? L'entendus la lenteur du battement de mon cœur, ce cœur mort et vide qui me hante depuis bien des années? Le cœur d'un monstre, d'un tueur. Ce même cœur qui ne ressent rien, qui ne devrait rien ressentir, mais qui serait tellement déchiré s‘il ne devait plus te revoir… ce vide, Carolyn, il signifie tellement de choses.. Je suis tellement différent de toi.

    FIN FLASHBACK

    Elle fixe la veste qui est dans sa case… Ce manteau brun qui lui a été donné par un certain homme qui se juge « monstrueux ». Elle ne sait pas pourquoi il lui révèle ça, elle n’a même pas comprit… Plusieurs questions lui traversent l’esprit. Pourquoi est-ce qu’il l’a comparé à « elles »… Qui sont « elles » ?!! Pourquoi est-ce qu’il dit que son cœur est mort, le cœur d’un monstre, un cœur froid?... Elle voit clairement qu’il n’est qu’un humain comme les autres. Enfin, Carolyn peut être tellement, tellement naïve… Poussant un profond soupire, elle ferme son casier, laissant la veste dans sa case. Il ne fait pas si froid dehors, elle peut survivre. Sortant à l’extérieur, elle remarque que la température s’est augmentée en chaleur… Tant mieux, elle n’aurait pas à remonter chercher la veste de Tennessee. Son sac de nourritures dans la main, elle regarde à l’extérieur de l’hôpital pour voir si Bloodwyn y est… Pas de Bloodwyn. Enfin… C’est sans doute que Carolyn ne réussit pas à voir devant elle avec tout ce qu’elle a dans la tête… Secrètement, elle espère tellement revoir Tennessee… Peut-être qu’elle se trompait radicalement mais… elle sent qu’il y a une connexion entre eux. Quel genre de connexion?! Impossible à dire…. Mais elle sait qu’il y a quelque chose qui lie Tennessee à elle, sans vraiment comprendre pourquoi, ni comment… Sans vraiment avoir la volonté de comprendre. Étrangement, même après ce qu’il lui a dit, son odeur lui rend les jambes molles…

    Scrutant les environs de son regard, elle voit Bee lui envoyer des signes de la main afin de lui signaler l’endroit où elle est assise. Un sourire se dessinant à ses lèvres, Carolyn lui renvoie le signe de la main et s’avance vers elle rapidement. Ahhh !! Bloodwyn! Elle avait hâte au dîner afin de discuter avec elle. Secrètement, Carolyn aussi espérait que Bee lui change les idées d’où elles sont. Peut-être qu’elle a une drôle d’anecdote à lui raconter… Ou peu importe, quelque chose qui va dévier son esprit de Tennessee… Son sourire toujours aussi resplendissant chez elle, elle s’arrête à la table que Bee a choisit et elle s’y assoit, posant son regard sur la veste de mademoiselle. Cette veste… Elle lui rappelle étrangement un certain manteau dans son casier. Et l’odeur de cette veste… Une odeur tellement agréable à sentir… Elle sait que ce n’est pas Bee puisque le parfum à Bee est différent. Troublée, elle lui sourie quand même et dépose son sac de nourriture sur la table et ajoute :

    CAROLYN – J’avais tellement envie de te voir, Bee! Je dois tellement te raconter quelque chose… C’est si étrange que je ne sais même pas par où commencer.

    Dit-elle alors. Si Bee a une certaine réaction étrange lorsqu’elle va lui parler de Tennessee, Carolyn va savoir que sa meilleure amie le connaît. Et que la veste qu’elle tient là, c’est la veste à Tennessee.

    [Désolé du retard et de la médiocrité du post u_u]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Are we still gonna be friends after that? [Carolyn]   Mer 15 Avr - 3:03

    Décidément, ce lunch allait être très sympas. Elle allait peut-être pouvoir s'enlever son vampire de la tête, mais aussi son loup-loup. Kale, dont elle avait saisie les pensées tout récemment lors d'une patrouille. Dans les pensées de Kale, elle était omniprésente, elle scintillait. Lorsqu'elle partageait ses pensées avec lui, elle se sentait fortement amoureuse d'elle-même. Il lui avait fallu un temps fou avant de comprendre que ce sentiment venait de son ami. Il la voyait comme un ange, et c'était déstabilisant pour Bee de se voir de la sorte en partageant une partie de son esprit avec Kale. Ses idées se mélangeaient, elle ne savait plus quoi penser. Un malaise s'était installé entre eux, alors qu'ils étaient de très bons amis. Cela en rajoutait d'avantage sur les épaules de la jeune louve qui devait jongler avec ses sentiments envers son "frère" et ceux qu'elle ressentait pour ce vampire. Tennessee.

    Ce vampire, si irréel, si beau, si mystérieux qu'elle avait rencontré la veille. Elle ne connaissait rien de lui, mais elle voulait tout savoir. Déjà, il semblait être végétarien. Chose que Blodwyn avait toujours eu du mal à concevoir. Elle n'y avait pas cru avant de le voir de ses propres yeux. Même s'il avait été en train de tuer un humain, elle ne savait pas si elle aurait eu la bonne réaction devant cet être incroyable. Elle n'aurait probablement pas levé le petit doigt. Ce vampire avait définitivement un petit quelque chose. Pourtant, elle savait qu'elle n'avait pas le droit de s'attacher à une telle créature. C'était contre nature, c'était illégal. En même temps, le visage de Kale flottait au dessus de sa tête sans arrêt. Elle était confuse. Elle savait qu'une relation avec Kale serait probablement plus envisageable. Mais encore là, elle ne savait pas réellement ce qui lui arrivait. Parce qu'au bout du compte, elle n'avait jamais songé à cette possibilité avant que ce dernier ne lui avoue - involontairement - ses sentiments. Pourquoi y pensait-elle maintenant? Était-ce parce qu'elle avait été complètement submergée par la profondeur des sentiments de Kale? Elle ne le savait pas... Elle voulait penser à autre chose. Il fallait qu'elle s'enlève le loup et le vampire de la tête.

    Elle mordit dans son sandwich quand Carolyn vint s'asseoir devant elle à la table. Son amie avait l'air d'avoir une histoire à lui raconter. Blodwyn n'était pas très potineuse, mais elle avait besoin d'un peu de distraction. Rien de mieux qu'une conversation entre femmes. La relation si humaine, si simple qu'elle avait avec son amie Caro, lui faisait beaucoup de bien. Elle se sentait humaine, normale lorsqu'elle était en sa compagnie. Pourquoi ne pas en ajouter sur ce sentiment, en agissant comme une parfaite humaine, elle aussi? D'ailleurs... Carolyn avait piqué sa curiosité en lui annonçant qu'elle avait quelque chose à lui raconter. Blodwyn tenta d'oublier l'odeur de mort du morceau de vêtement qu'elle avait sur les épaules. La veste puait le vampire, mais Bee ne pouvait pas s'en défaire. Cette odeur était particulièrement enivrante, malgré tout. Elle fit un énorme sourire à Carolyn et l'encouragea à poursuivre.

    "Commence par le début, alors! Ça m'intrigue! Je veux tout savoir!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Are we still gonna be friends after that? [Carolyn]   Dim 26 Avr - 17:24

    « Commence par le début, alors! Ça m’intrigue! Je veux tout savoir! » s’exclama son amie alors que Carolyn lui dit, avec enthousiasme et curiosité, qu’elle a quelque chose à lui raconter. En fait, c’est plutôt un test. Elle déteste mettre son amie dans une telle circonstance, surtout qu’elle sait très bien l’obsession que porte Kale pour Bee, mais c’est plus fort qu’elle… Si Bee entretient une relation avec Tennessee… Alors toute cette amitié sera un peu plus distante, froide… Car même si Carolyn ne connaît pas Tennessee, elle peut sentir une énorme attirance envers lui… Comme Emery. Elle est prise entre les deux et ils sont si semblables… Les deux agissent pareils, ou presque. Enfin, chassant cette idée de sa pensée, Carolyn déballe son sandwich qu’elle s’est préparée le matin, et, il faut l’avouer, qu’elle avait si hâte de manger durant toute la journée. Prenant une bouchée de son dîner, elle regarde Bee en déposant son sandwich sur son sac. « En fait, j’ai rencontré un homme, tu vois? » commence-t-elle alors, une main devant sa bouche pendant qu’elle mange. « Je ne sais pas comment, ni pourquoi, ni qu’est-ce qu’il s’est passé mais… Je n’arrive pas à arrêter de penser à lui! Il hante mes pensées, peu importe ce que je suis entrain de faire. Quand je prends soin des patients, c’est son visage que je vois. Il se dit des méchancetés, comme il est un monstre ou j’sais pas quoi… » Dit-elle à Blodwyn, observant sa réaction, l’analysant de son propre regard.

    « Bee je crois vraiment tomber sous son charme… Mais j’suis pas certaine de mes sentiments… J’en ai parler avec Kale et il m’a dit de tout simplement m’éloigner de lui et je ne sais même pas pourquoi… Il a été froid sur ce sujet… Mais j’veux dire… Tennessee ne m’a rien fait de mal! », dit-elle, le ton plutôt élevé, comme pour la convaincre que sérieusement, Tennessee n’est pas un monstre, qu’il n’est pas méchant du tout. Poussant un profond soupire, Carolyn reprend son sandwich et en prend une bouchée distraite, prise dans ses pensées. Relevant les yeux vers elle, le regard rempli d’espoir… « Et toi?... Tu en penses quoi, Bee?... Est-ce que je dois faire comme Kale m’a dit?... » Légèrement troublée par cette situation, Carolyn dépose son sandwich et regarde la veste qui est sur es épaules à Blodwyn et serre la mâchoire. Si Blodwyn connaît Tennessee, Carolyn ne va pas lui en vouloir! Elle n’ira pas lui dire des méchancetés! C’est pas comme si Tennessee est la possession de Carolyn, après tout. Blodwyn a le droit de parler avec qui elle veut ! Seulement, est-ce que Kale est au courant? Car son meilleur ami lui a avouer les sentiments qu’il a pour Bee, et Carolyn n’a aucune idée s’il lui dit de rester loin de Tennessee justement pour Blodwyn… Il sacrifierait son amour pour Bee afin qu’elle soit heureuse avec Tennessee… C’est probable! Mais ce n’est pas le genre à Kale…

    « Et ehm… Il… Il m’a donné la même veste que j’ai dans mon casier. C’est… Enfin, ça m’a intrigué parce que je ne savais pas que tu le connais…! » Bon, elle n’a pas d’affaires à sauter à des conclusions, après tout… C’est peut-être une veste qu’elle a acheté au magasin… Alors si c’est le cas, pourquoi est-ce que sa sent l’odeur exquise de Tennessee? Une douce brise fait soulever l’odeur de la veste, et vient caresser le visage de la brunette alors qu’elle fixe son amie, attendant une réponse. Hochant négativement la tête, elle rit nerveusement et passe une main dans ses cheveux afin de les placer derrière son oreille. Les yeux baissés sur son sac de dîner, elle reprend « Regarde moi qui saute rapidement au conclusions.. Ne t’en fait pas Bee, je m’en fous justement que tu le connais… C’est pas quelque chose qui m’affecte. Et peut-être même que ce n’est pas sa veste! » dit-elle avant de lever les yeux sur Blodwyn, souriante « Ça ne m’affecte pas, du tout! » dit-elle alors à contrecœur. Enfin, oui, ça l’affecte. Que son amie tombe amoureuse de Tennessee c’est quelque chose que Carolyn ne peut pas supporter.. Elle ne sait pas pourquoi. Et même qu’elle tombe amoureuse d’Emery, ce serait chaotique parce qu’elle est… Enfin… elle est attirée aux deux, voilà. Et non seulement ça, mais bien qu’elle tient à tout prix que son meilleur ami et Blodwyn forment un couple… Peut-être que le fait que Blodwyn s’intéresse à Tennessee pousserait Carolyn encore plus à jouer les entremetteuses.

    « Assez parler de Tennessee et de mes conclusions stupides… T’as parlé à Kale dernièrement? » demande alors Carolyn de manière très décontracté. Elle tente de parler de lui à Blodwyn de cette manière afin qu’elle ne pense pas qu’il y a quelque chose derrière cette conversation, quand tout le monde sait très bien que oui. Elle veut absolument savoir si Kale a révélé ses sentiments pour Bee. D’autant plus, il faut noter que Carolyn tente désespérément d’arrêter de penser à Tennessee et même à Emery, dont elle n’a pas encore parler à Blodwyn. Emery… Ce prénom. Elle se sent tellement liée à lui, plus qu’avec Tennessee. Pourquoi est-ce qu’elle s’attache aux hommes qui la repoussent? Et même si Emery est clairement plus jeune qu’elle, elle se fout complètement de l’âge. « Voyons, Caro’… Ce n’est pas de ton genre de t’intéresser si rapidement aux hommes que tu ne connais même pas… », pensa-t-elle en baissant les yeux sur sa sandwich qu’elle termine alors. Non, en effet.. Ce n’Est pas son genre.. Mais il y a quelque chose avec Babylon et ses hommes qui, étonnamment, sont tous plus beaux les uns des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Declan W. Bowden
Devil Admin | Not a Monster. Just a Villain.
avatar

Féminin Nombre de messages : 3882

Age : 29
Votre Prénom/Pseudo : Maëva
Nourriture : Humains.
Humeur : Indescriptible
Date d'inscription : 08/10/2008

TELL ME EVERYTHING.
● Âge Du Perso: 247 ans
● Citation:
● Relations:

MessageSujet: Re: Are we still gonna be friends after that? [Carolyn]   Lun 25 Mai - 20:10

Le topic peut-il être adapté à la saison 2 ou souhaitez-vous le continuer dans le passé, ou bien l'abandonner ?
Suivant la réponse, le topic sera déplacé dans la partie adéquate et les messages effacés.

_______________________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Are we still gonna be friends after that? [Carolyn]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Are we still gonna be friends after that? [Carolyn]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promotional code and 3 month trial of Full-Friends?
» Match "Witold's Friends vs Rest of the world"
» what's it gonna be cause i can't pretend anymore
» [Organisation] Tournoi IP & Friends
» [Résultats/Rapports] Tournoi IP & Friends

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRELUDE.TO.DAWN :: GO TO THE PAST. :: FLASHBACK :: ▬ Saison Une & Deux; RP-
Sauter vers: